La planification d’urgence : un effort collectif

Oct 28, 2019

Le Canada est victime de catastrophes naturelles beaucoup plus souvent que ne le pense la plupart des gens. Des tempêtes violentes, des tornades, des feux de forêt, des inondations, des tremblements de terre et des avalanches se sont déjà tous produits à l’intérieur des frontières canadiennes. De plus, comme les changements climatiques concourent à l’évolution constante des conditions météorologiques dans ce pays, il paraît probable que le nombre et la gravité de ces catastrophes naturelles ne pourront que continuer à augmenter.

Le mois de novembre est le Mois national de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité et à cette occasion, le Conseil canadien de la sécurité attire votre attention sur les préparatifs d’urgence. Sauriez-vous que faire en cas d’urgence?

Plan d’urgence

Un plan d’action doit être établi pour bien se préparer aux situations d’urgence. Comme cette urgence peut se déclarer en tout temps, vous ne pourrez pas compter sur des modes de communication efficaces en l’espèce.

Sachez où se trouvent les points de sortie de votre maison. Si vous devez quitter immédiatement votre maison, une voie d’évacuation risque d’être nécessaire. Vous devriez également désigner un point de rencontre au cas où vous et les membres de votre famille se trouveraient séparés. Sachez où se trouvent l’extincteur, l’alimentation principale en eau, le panneau électrique, le robinet de gaz et le siphon de sol en tout temps.

Si vous avez des enfants, votre plan d’urgence devrait également tenir compte des situations où ils pourraient être à l’école ou à la garderie lorsque l’urgence se déclare. Désignez une personne chargée d’aller les chercher. Cette même règle s’applique aux animaux de compagnie et à la manière dont vous vous assurerez qu’ils seront bien gardés dans des circonstances extrêmes.

Provisions

En planifiant les risques de catastrophe, il est important de se rappeler qu’il faudra peut-être du temps avant que les intervenants d’urgence puissent se porter à votre secours. Lorsque vous préparez votre trousse d’urgence, prévoyez au moins 72 heures (trois jours) d’autosuffisance. Vos provisions devraient comprendre au moins deux litres d’eau par personne et par jour, des aliments non périssables comme des conserves, des barres céréalières et des aliments déshydratés, un ouvre-boîte manuel, une lampe de poche manuelle ou à piles et des piles supplémentaires, une trousse de premiers soins, des articles particuliers dont des médicaments, préparations pour nourrisson et matériel ainsi que tout article spécifique adapté aux risques potentiels de votre région.

Ces provisions devraient être placées dans un sac à dos, une valise ou tout autre moyen de stockage facilement transportable et rangées dans un endroit facilement accessible. Si l’urgence est telle que vous devez évacuer les lieux rapidement, vous n’aurez pas nécessairement le temps de chercher partout votre trousse.

Coordonnées

Notez sur papier le numéro de téléphone des personnes à contacter en cas d’urgence car vous ne serez peut-être pas en mesure d’accéder à l’Internet si une urgence survient. Notez les numéros de téléphone des membres de votre famille, d’une personne à contacter qui vit à l’extérieur de votre région, du médecin, du vétérinaire (s’il y a lieu), du centre antipoison et des numéros non urgents. Le numéro d’urgence principal sera vraisemblablement occupé en cas de catastrophe naturelle, mais n’hésitez pas à appeler le 9-1-1 en cas d’urgence absolue.

Lorsqu’une urgence survient

Votre priorité absolue devrait être d’assurer votre propre sécurité. Vous ne serez d’aucun secours si vous vous exposez à un danger. Aidez les autres dès que vous êtes en sécurité. Suivez le plan d’action que vous avez établi en vous assurant de rester là où vous êtes tant qu’il y a danger ou tant qu’on ne vous a pas ordonné d’évacuer. Écoutez la radio ou la télévision si possible pour obtenir de plus amples informations. Évitez d’utiliser inutilement vos appareils électroniques car une trop grande activité cellulaire risque de brouiller les signaux et de plus, vous aurez peut-être besoin de préserver les piles.

Si vous avez reçu l’ordre d’évacuer, assurez-vous de prendre votre trousse de premiers soins ainsi que tout produit essentiel, de fermer l’eau, l’électricité et le gaz si vous en avez reçu l’ordre, de prévenir votre personne contact à l’extérieur de votre région et de fournir des détails sur l’endroit où vous allez. Verrouillez votre maison avant de la quitter et inscrivez-vous auprès d’un centre d’accueil local où vous serez informé de tout élément nouveau.

La planification d’urgence est un effort collectif – la sécurité communautaire dépend du rôle que chacun joue à assurer la sécurité de son quartier même en cas d’urgence. Dressez un plan d’action, suivez-le et laissez les intervenants d’urgence faire leur travail aussi.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à :

Lewis Smith
Gestionnaire, Projets nationaux, Conseil canadien de la sécurité
(613) 739-1535, poste 228

Share This