Gardez-vous au frais cet été

La Semaine nationale de la sécurité estivale
du 1er au 7 mai 2014

Après des mois de froid intense, nous sommes plus prêts que jamais à accueillir la chaleur de l'été! Mais une trop grande exposition au soleil et à la chaleur peut entraîner de graves troubles de santé.  

Ces troubles de santé comprennent, entre autres, le stress dû à la chaleur, les coups de chaleur et l'épuisement. Les symptômes peuvent aller de spasmes musculaires douloureux à l'évanouissement, aux convulsions, à la perte de conscience, voire à la mort.   

À l'occasion de la Semaine nationale de la sécurité estivale qui aura lieu cette année du 1er au 7 mai, le Conseil canadien de la sécurité encourage les Canadiens à prendre des mesures proactives afin de se protéger et de protéger leurs enfants et animaux domestiques tout en profitant de la chaleur de l'été.  

Prévenir les troubles de santé due à la chaleur

Pendant les vagues de chaleur, prévoyez vos activités de plein air le matin ou le soir si possible afin de minimiser le temps passé dehors aux heures de grande chaleur.

  • Évitez les boissons alcoolisées et la caféine; ce sont des diurétiques naturels qui vous déshydrateront.

  • Adoptez un régime équilibré et essayez de boire des boissons pour sportifs qui renferment des électrolytes afin de reconstituer vos réserves.

  • Apportez de l'eau potable avec vous lorsque vous vous déplacez, que vous êtes sur un chantier, etc.

  • Lorsque vous êtes au soleil, portez des vêtements amples de couleur pâle et à manches longues ainsi qu'un chapeau muni d'un bord.  

  • Si vous présentez des symptômes comme des maux de tête, des vertiges, des troubles de la vision ou de la nausée, cessez ce que vous faites et trouvez un endroit où vous reposer.   

Protéger les travailleurs

Selon une étude ontarienne effectuée par l'Institute for Work & Health, ce sont les jeunes travailleurs manuels qui sont les plus vulnérables à la chaleur intense et aux troubles de santé dus à la chaleur. Les travailleurs inexpérimentés sont tout particulièrement à risque car il faut du temps pour que le corps s'habitue à travailler de longues heures par temps chaud.

Dans son ‘Guide de sensibilisation au stress dû à la chaleur,’ le Conseil de la santé et de la sécurité au travail de l'Ontario offre les recommandations suivantes aux employeurs pour gérer les risques de stress dû à la chaleur :

  • Formez les travailleurs à reconnaître les signes et les symptômes de stress dû à la chaleur et à apprendre à les éviter.
  • Fournissez de l’eau sur le lieu de travail et assurez-vous que tous boivent environ une tasse d’eau toutes les 20 à 30 minutes, et ce, même s’ils n’ont pas soif.
  • Établissez un système de premiers soins fournis par des secouristes formés et un registre pour noter et déclarer les incidents de stress dû à la chaleur.
  • Permettez aux travailleurs de s’acclimater à la chaleur et au travail. La période d’acclimatation dure en général deux semaines.
  • Encouragez les travailleurs à utiliser un système de travail en duo (chacun surveille son compagnon pour détecter les premiers signes et symptômes de stress dû à la chaleur).

Enfants et véhicules

Même lorsque le temps semble relativement doux, il suffit de 20 minutes pour que l'intérieur d'un véhicule atteigne des températures extrêmes. Dans ces conditions, un enfant peut rapidement avoir trop chaud, entrer en état de choc et subir une défaillance de ses organes vitaux.  

Des tragédies de ce type se produisent tous les ans au Canada et pourtant, elles sont tout à fait évitables. Parents et gardiens doivent connaître et reconnaître les dangers pour la santé des enfants s'ils sont laissés sans surveillance, en particulier dans un espace clos comme une voiture un jour de grande chaleur. C'est simple : ne laissez jamais un enfant seul dans un véhicule, même un instant.

Les enfants sont particulièrement sensibles à la chaleur car leurs glandes sudoripares ne sont pas pleinement développées, ce qui signifie que leur corps n'est pas capable de se rafraîchir rapidement. La température du corps d'un enfant exposé à la chaleur augmente trois fois plus rapidement que celle d'un adulte dans les mêmes conditions.

Il se peut que des enfants soient oubliés dans un véhicule si des parents ou gardiens par ailleurs responsables sont distraits ou fatigués ou si la routine quotidienne est brisée. Cependant, il suffit de faire attention et d'être vigilant pour assurer la sécurité des enfants et de tous les autres occupants d'un véhicule, comme des animaux domestiques et des personnes âgées. Habituez-vous à contrôler sciemment si tous les occupants sont sortis du véhicule avant d'être garé et fermé à clé. Par exemple, verrouillez votre voiture à l'aide de votre clé et non pas d'une commande à distance. Utilisez ces quelques secondes pour vérifier l'intérieur de votre voiture afin de vous assurer que personne n'est resté à l'intérieur. 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raynald Marchand

Directeur général programmes, Conseil canadien de la sécurité

(613) 739-1535, poste 226