Les détecteurs de fumée sauvent des vies

Les enquêtes sur les décès imputables aux incendies résidentiels révèlent souvent que le détecteur de fumée avait manqué à son devoir. Il était peut-être débranché ou en mauvais état de fonctionnement. Il se peut aussi que les piles étaient à plat, ou que quelqu'un les ait enlevées.

La majorité des incendies mortels prennent naissance la nuit. La fumée à elle seule ne vous réveillera peut-être pas. En fait, la fumée peut même vous faire dormir plus profondément. Il arrive souvent que les victimes ne se réveillent jamais. Seul un détecteur de fumée en bon état de fonctionnement pourra vous sauver la vie.

Assurez-vous que vos détecteurs de fumée sont en bon état de fonctionnement. Avoir un détecteur qui ne fonctionne pas est pire que n'avoir aucun détecteur, car vous croyez à tort que vous êtes en sécurité.

L'ABC des détecteurs de fumée

Installez un détecteur de fumée à tous les étages de votre maison. Quant aux maisons à un étage et aux appartements, installez les détecteurs de fumée près de la cuisine et de toutes les chambres à coucher.

Faites l'essai du détecteur une fois par mois en appuyant sur le bouton d'essai. Une fois par année, utilisez une chandelle, une mèche de coton fumante ou de l'encens jusqu'à ce que la fumée déclenche le détecteur de fumée. Si un détecteur à pile ne se déclenche pas, changez la pile et faites-en l'essai de nouveau. Si un détecteur alimenté à l'électricité fait défaut, vérifiez le fusible et réessayez-le. Si un ou l'autre détecteur ne fonctionne toujours pas, remplacez-le...

Remplacez les piles deux fois par année, ou lorsque le détecteur de fumée émet des bips intermittents. N'utilisez pas de piles rechargeables. Contrairement aux piles ordinaires, les piles rechargeables à plat n'émettent pas de signal d'avertissement.

Les détecteurs de fumée peuvent fonctionner à l'électricité, à pile, ou aux deux à la fois. Peu importe le détecteur que vous ayez, rappelez-vous que les détecteurs de fumée ont une durée de vie limitée. Péchez-vous par excès de prudence — remplacez-les tous les cinq ans.

Assurez-vous que tout le monde connaît le son qu'émettent les détecteurs de fumée et sait quoi faire en cas d'incendie. Sachez où se trouvent les deux voies de sortie de chaque pièce et déterminez au préalable un lieu de rencontre. Faites régulièrement des exercices d'évacuation en cas d'incendie.

Une fois sortis, restez à l'extérieur et appelez le service des incendies depuis le téléphone le plus près. Ne rentrez jamais dans votre maison avant d'avoir obtenu l'approbation du service des incendies.

À chaque incendie son détecteur de fumée

Un incendie avec beaucoup de flammes brûle les objets combustibles rapidement, se propage rapidement et produit énormément de chaleur et peu de fumée. La graisse, les liquides inflammables, les journaux, la peinture et les solutions nettoyantes brûlent rapidement et produisent plus de flammes que de fumée. Les détecteurs de fumée àionisation se déclenchent d'habitude dès qu'il y a un incendie à flammes. Ils conviennent le mieux aux pièces où on retrouve beaucoup de matières facilement combustibles.

Un feu qui couve produit beaucoup de fumée mais peu de chaleur. Un tel feu peut couver pendant des heures avant de s'enflammer. Les gros meubles, tels que canapés, fauteuils, matelas et plans de travail, brûlent lentement et produisent plus de fumée que de flammes. Les détecteurs de fumée optiques se déclenchent d'habitude dès qu'il y a un feu qui couve lentement, et ceux installés près de la cuisine sont moins enclins aux fausses alarmes. Installez-les au salon, aux chambres à coucher et près de la cuisine.

Pour une protection maximale, installez au moins un détecteur de fumée à ionisation et un détecteur optique à chaque étage de votre maison.

Pour de plus amples renseignements sur les détecteurs de fumée, communiquez avec votre service des incendies.