La sécurité sur Internet

Quoique Internet comporte de nombreux avantages, il a soulevé des questions ayant trait à la sécurité, puisque les enfants risquent d'être victimes de crimes ou de prédateurs. Si vous voulez vous assurer que vos enfants aient une expérience sûre et valorisante sur Internet, vous devez surveiller leurs allées et venues sur le Net et connaître les problèmes de sécurité susceptibles de se présenter.

Le Conseil canadien de la sécurité recommande donc aux jeunes internautes de suivre ces règles:

  • Je ne divulguerai jamais de renseignements personnels sans la permission de mes parents. Cela comprend mon nom, mon numéro de téléphone, mon adresse à la maison, mon adresse électronique, le lieu où se trouve mon école, l'adresse et le numéro de téléphone de mes parents au travail, leur numéro de carte de crédit et ma photo. Cela s'applique partout dans Internet, y compris au courriel, aux groupes de discussion, aux groupes de nouvelles, même aux sites Web qui me promettent des choses gratuites ou des prix, et même aux pages que je crée moi-même.
  • Sur Internet, j'utiliserai toujours un pseudonyme ou un surnom qui n'indique pas si je suis un garçon ou une fille.
  • Je choisirai un mot de passe difficile à deviner mais facile pour moi à mémoriser. Pour éviter de me le faire voler, je ne le dirai à personne (sauf à mes parents), même pas à mes meilleurs amis.
  • Je ne répondrai à aucun message qui me rend mal à l'aise. Je vais le dire immédiatement à un adulte.
  • Je vais organiser une rencontre avec un ami que je me suis fait sur Internet SEULEMENT si l'un de mes parents en a été informé et peut m'accompagner.
  • Je n'enverrai aucun courriel insultant ou grossier. C'est se lancer dans ce qu'on appelle une « fusillade », qui va à l'encontre de la nétiquette.
  • Je ne désactiverai aucun logiciel de filtrage que mes parents ont installé sur l'ordinateur.
  • Je n'ouvrirai pas les messages, fichiers, liens, images ou jeux de personnes que je ne connais pas ou à qui je ne fais pas confiance. Je demanderai toujours à un adulte avant.

Source : Réseau Éducation-Médias