Mains sur le volant, yeux sur la route ...

Cet article provient de l’archive de février 2003. Bien que tout effort ait été pris pour assurer la précision de l’information présenté, veuillez noter que certaines informations pourraient être hors date.

Même si la conduite est une tâche très exigeante, la quasi-totalité des automobilistes essaient d'exécuter plusieurs tâches à la fois au volant. Le Conseil canadien de la sécurité rappelle aux automobilistes d'accorder avant tout la priorité à la conduite.

Avez-vous déjà essayé de changer de CD ou de station radio au volant ? Avez-vous déjà répandu votre café dans l'auto ? Vous est-il déjà arrivé d'être si plongé dans une conversation que vous avez raté un virage - ou pire encore, grillé un feu rouge ? Avez-vous déjà vu d'autres automobilistes en train de lire leur journal ou de faire un brin de toilette en regardant dans leur rétroviseur intérieur ? Nous avons presque tous été témoin ou coupables de ces comportements, appelés la multiplicité des tâches au volant.

« La multiplicité des tâches au volant est maintenant monnaie courante », fait remarquer le président du Conseil canadien de la sécurité, Emile Therien. « De nos jours, les automobilistes mangent, pianotent sur leur ordinateur portatif, parlent au téléphone, et essaient de mettre fin aux chamailleries des enfants. Toute distraction sur la route peut être dangereuse si elle vous empêche de vous concentrer entièrement sur la conduite »

Quoique la conduite soit l'une des tâches les plus exigeantes qui soient, déclare M. Therien, plusieurs automobilistes la relèguent au second plan. M. Therien tient à prévenir à ce sujet que si la conduite n'est pas votre priorité première, vous courrez la chance d'avoir un accident qui risque d'être grave.

Notre société tolère dans une large mesure la multiplicité des tâches au volant. La plupart des véhicules sont dotés de porte-gobelets. Plusieurs sont également dotés de systèmes de navigation et de divertissement complexes. Le service au volant des restaupouces encourage de plus les gens à manger sur le pouce en conduisant. Les automobilistes disciplinent leurs enfants, se disputent avec les passagers, utilisent leur téléphone cellulaire et autres dispositifs électroniques, font leur toilette, et vont même jusqu' à lire au volant. Selon l'enquête Nerves of Steel commandée en 2003 par TheSteelAlliance et le Conseil canadien de la sécurité, 80 pour cent des automobilistes interrogés avaient admis avoir effectué plusieurs tâches au volant.

Voici quelques petits trucs du Conseil canadien de la sécurité qui vous aideront à mieux vous concentrer sur la route :

  • ne quittez jamais les yeux de la route et gardez toujours les mains sur le volant.
  • assurez-vous que les enfants sont correctement attachés.
  • ne mangez et buvez que lorsque votre véhicule est immobilisé.
  • revoyez votre itinéraire avant de partir.
  • évitez de vous engager dans des grandes conversations avec les passagers.
  • utilisez la fonction mains libres de votre téléphone cellulaire, évitez de vous engager dans de longues conservations et ne prenez jamais de notes au volant.

Prévention au Canada, janvier 2002


Les distractions au volant - risquées, mais répandues

Un projet de recherches en deux volets sur les distractions au volant réalisé par le Centre de recherches sur la sécurité routière de l'Université de la Caroline du Nord

Il est ressorti d'une étude américaine, Le rôle de la distraction au volant dans les accidents de la route, que la distraction au volant était un facteur en cause dans environ neuf pour cent des accidents graves ou mortels. Cette étude fut réalisée à partir d'accidents impliquant plus de 32 000 véhicules qui étaient survenus entre 1995 et 1999 et qui avaient été signalés par la police. Près de 30 pour cent des accidents liés à une distraction étaient attribuables à quelque chose qui se trouvait à l'extérieur du véhicule - des personnes, objets ou événements. De plus, 11 pour cent des accidents étaient survenus alors que l'automobiliste tentait de régler la radio, le lecteur de CD ou un pareil dispositif. Les occupants des véhicules (enfants, passagers) comptaient pour un autre 11 pour cent des accidents. Manger ou boire au volant était à l'origine de 1,7 pour cent des accidents liés à une distraction, alors que le téléphone mobile était en cause dans 1,5 pour cent des accidents.

Dans le cadre de l'étude intitulée Les distractions au volant de tous les jours (juin 2003), on installa une caméra vidéo dans le véhicule de 70 automobilistes afin d'analyser leur comportement au volant. Lorsqu'on visionna les bandes-vidéo, on nota que la distraction était un phénomène quotidien : sur trois heures de route, tous les automobilistes avaient été emportés à un moment donné par une distraction, à savoir 90 pour cent par quelque chose qui se trouvait en dehors du véhicule et 100 pour cent par quelque chose qui se trouvait à l'intérieur du véhicule. Tous les sujets avaient manipulé des commandes et presque tous avaient essayé de ramasser un objet dans leur véhicule. On comptait presque autant de sujets qui avaient ajusté leur chaîne stéréo ou qui s'étaient fait déconcentrer par des objets ou situations en dehors du véhicule. Environ le tiers des sujets avaient utilisé un téléphone cellulaire au volant, et 40 pour cent avaient lu ou écrit. Les automobilistes s'étaient adonnés à une activité susceptible de les déconcentrer pendant presque 16 pour cent du temps qu'ils passaient au volant. Les enfants et les bébés à bord d'un véhicule étaient respectivement environ quatre et huit fois plus susceptibles de déconcentrer un automobiliste par rapport à un passager adulte.

Cette étude, rendue possible grâce au financement de la division de la sécurité routière de la AAA, peut être téléchargée à www.aaafoundation.org.

La multiplicité des tâches au volant ~ Réponses dans l'affirmative
(des automobilistes
)
Tiré de l'enquête 2003 Nerves of Steel commandée par la SteelAlliance et le Conseil canadien de la sécurité

Q. Qu'en est-il de la multiplicité des tâches au volant ? Avez-vous fait, ou vu un automobiliste faire, une des choses suivantes au cours de la dernière année ?

 

Réponses suggérées

Vous-même

%

Autre
automobiliste

%

Aucune

%

Avez-vous fait/vu quelqu'un

80

89

 

Boire quelque chose, tel qu'un café ou une boisson gazeuse

65

74

10

Manger

53

66

20

Utiliser un téléphone cellulaire

35

79

13

Se disputer avec des passagers

27

41

48

Discipliner des enfants

18

33

57

Lire

8

26

70

Se maquiller, se raser ou se peigner

8

43

53

Se faire déconcentrer par des dispositifs
de haute technologie tels qu'un agenda électronique ou un ordinateur portatif

5

21

75

Aucune des réponses précitées

11

20

 

Cette enquête téléphonique fut réalisée par Thompson Lightstone & Co. entre le 13 et 20 février 2003, auprès d'un échantillon aléatoire proportionnel représentatif de 1 002 résidants canadiens âgés de 18 ans et plus.

Référence : Les répondants qui conduisent (n=886)