Les pneus d'hiver

Cet article provient de l’archive de decembre 2004. Bien que tout effort ait été pris pour assurer la précision de l’information présenté, veuillez noter que certaines informations pourraient être hors date.

Peu importe les dispositifs de sécurité dont votre véhicule est doté, ce sont les pneus qui vous permettent d'en maîtriser la conduite dans la neige et sur la glace.

Quand vous magasinez pour des pneus d'hiver, cherchez le symbole représentant une montagne et un flocon de neige. Les pneus sur lesquels est apposé ce symbole respectent des exigences spécifiques d'adhérence dans la neige et sont conçus spécialement pour la conduite dans des conditions d'enneigement difficiles.

Changer ou pas changer ?

Quoique les pneus « M + S » (mud and snow - boue et neige), également connus sous le nom de pneus toutes-saisons, procurent toujours une adhérence adéquate quelles que soient les conditions climatiques, ils ne sont pas toujours adaptés à des conditions de neige abondante.

D’après l’Association canadienne de l’industrie du caoutchouc, les pneus toutes saisons commencent à durcir autour de zéro degré Celsius ce qui se traduit par une traction réduite.  Cette diminution de traction sur les routes enneigées ou glacées  peut affecter votre sûreté à mesure que la température baisse.

Dans les régions recevant peu de neige et connaissant des températures hivernales modérées, les pneus toutes-saisons peuvent être adéquats pendant toute l'année. Par contre, dans les régions connaissant un hiver froid et recevant de fortes accumulations de neige, les pneus à neige s'avèrent indispensables à la sécurité. En neige profonde, les bandes de roulement conçues pour la conduite dans la neige ont pour effet d'accroître l'adhérence, en permettant au pneu de chasser la neige et de bien mordre à la chaussée.

Autrefois, les pneus étaient dotés de crampons et bruyants. Conçus pour la conduite sur chaussées enneigées, De nos jours, les pneus à neige sont fabriqués à partir de nouveaux mélanges de caoutchouc et procurent une bonne adhérence aussi bien sur les chaussées glacées et enneigées que sur les chaussées froides, mouillées ou recouvertes de gadoue.

Si les pneus d'hiver offrent tant d'avantages et performent mieux dans les saisons froides, pourquoi les fabricants n'utilisent-ils pas les mêmes composés chimiques dans les pneus toutes saisons? Il s'agit d'un couteau à deux tranchants : la bande de roulement plus souple et pliante des pneus d'hiver tendra à s'user plus rapidement que celle d'un pneu toutes saisons. C'est pourquoi vous devez comprendre vos propres habitudes de conduite et choisir la meilleure alternative pour vous.

Chausser les quatre roues des mêmes pneus

En règle générale, il est recommandé de chausser votre véhicule de pneus identiques pour en maintenir la stabilité et la maîtrise. Ne posez pas sur votre véhicule des pneus possédant des bandes de roulement, une structure interne ou des dimensions différentes, à moins d'avis contraire du fabricant.

À l'époque où la quasi-totalité des véhicules étaient à propulsion arrière, on recommandait de poser des pneus à neige sur les deux roues motrices, afin d'assurer la meilleure traction avant possible. En fait, poser seulement deux pneus d'hiver sur un véhicule peut tellement changer la tenue de route d'un véhicule qu'il peut devenir dangereux.

Il importe toutefois de signaler que les véhicules à traction avant ne se comportent pas de la même façon sur une chaussée glissante qu'un véhicule à propulsion arrière. Les véhicules à traction avant ont besoin de traction linéaire (avant) et de traction latérale, notamment sur les roues arrière, afin d'empêcher tout dérapage et toute perte de maîtrise.

Pour aider à maintenir la commande et la stabilité de votre véhicule en conditions glaciales, installez toujours quatre pneus d'hiver. Rappelez-vous que même avec des pneus d'hiver de qualité, vous devez toujours conduire en respectant les conditions des routes et en maintenant une grande distance entre vous et les autres véhicules.