Freinez en toute sécurité cet hiver

Cet article provient de l’archive de janvier 2004. Bien que tout effort ait été pris pour assurer la précision de l’information présenté, veuillez noter que certaines informations pourraient être hors date.

Lorsqu'une véhicule roule à une vitesse de 100 km/h sur une chaussée sèche et que le conducteur doit freiner brusquement, le véhicule continue de se déplacer sur une distance de 184,2 mètres, soit sur une distance équivalente à plus de trois patinoires de hockey de la LNH mises bout à bout !

Un conducteur moyen prend 1,2 seconde à constater la présence d'un danger et une autre seconde avant de réagir et de freiner. En hiver, lorsqu'il roule sur l'autoroute, un conducteur doit mettre la pédale douce et conserver une distance variant entre 8 et 10 secondes entre son véhicule et le véhicule qu'il suit. Sur une chaussée glacée, il doit redoubler de prudence puisque la distance de freinage peut être jusqu'à 10 fois plus importante.

Une bonne méthode de freinage est primordiale. On conseillait autrefois aux conducteurs de « pomper » les freins. De nos jours, les experts de la conduite recommandent le freinage au seuil. Pour mettre cette méthode en pratique, il suffit d'appuyer sur la pédale de frein pour un freinage maximal jusqu'au point précédant le blocage des roues et de relâcher légèrement la pédale de manière à permettre aux roues de tourner à nouveau, puis d'augmenter la pression graduellement et de répéter le processus jusqu'à l'arrêt complet du véhicule. Cette méthode de freinage permet au véhicule de conserver sa trajectoire et d'éviter de déraper.

Grâce à une technologie améliorée et de nouveaux composés de caoutchouc, les pneus d'hiver sont beaucoup plus souples que les pneus toutes saisons par temps froid. Cette souplesse accrue procure une meilleure adhérence lors d'un freinage brusque. Pour une performance optimale, chaussez votre véhicule de quatre pneus d'hiver tôt dans la saison et évitez d'utiliser des pneus de différentes sculptures et de divers niveaux d'usure.

Source : Uniroyal