Le saviez-vous ? Les balles de neige peuvent pincer aussi

Lorsque la neige étend son manteau blanc, les enfants s’en donnent à cœur joie : construisent des forts, font des étoiles de mer et se lancent des balles de neige. Selon le Système canadien hospitalier d’information et de recherche en prévention des traumatismes (SCHIRPT), la plupart des blessures imputables aux balles de neige sont des blessures à l’œil (50 pour cent). Demandez donc à vos enfants de jouer prudemment. Dites-leur de ne jamais viser la tête et faites respecter les règles. Demandez-leur aussi de ne pas lancer de balles de neige contenant des morceaux de glace ou autres débris.

La plupart des écoles interdisent aux élèves de lancer des balles de neige parce qu’elles occasionnent bien trop d’incidents (41 pour cent des blessures). Nous vous conseillons donc de rappeler à vos enfants les dangers associés aux balles de neige lancés à la tête, au visage ou dans le cou.

Comme ce sont les enfants faisant partie de la tranche d’âge des 10 à 14 ans qui subissent la plupart des blessures associées aux balles de neige (le pourcentage étant plus élevé chez les garçons), n’oubliez pas de mettre en garde les plus vieux. On ne devrait jamais avoir pour cible une personne, un animal ou une voiture lorsqu’on lance des balles de neige. Il est préférable de lancer des balles de neige en ayant pour cible un pneu suspendu à une branche ou une rangée de contenants en plastique.