Semaine nationale de la sécurité estivale : prévenir les blessures chez les enfants

23 Avril 2013

De nombreux enfants canadiens attendent avec trépidation le début de l'été; l'école est finie et le moment est venu d'explorer, de profiter du soleil et de se détendre. Mais tout à leur joie et à leur excitation, les enfants peuvent facilement oublier les consignes de base en matière de sécurité ou ne pas en tenir compte, compromettant ainsi leur sécurité et provoquant de nombreux types de blessures.  

Les blessures sont la première cause de décès chez les enfants canadiens. Environ 390 enfants de 14 ans et moins meurent chaque année et 25 500 autres sont hospitalisés selon une étude décennale effectuée par SécuriJeunes Canada. Or, ces blessures peuvent être évitées, ce qui est à la fois triste et encourageant.

À l'occasion de la Semaine nationale de la sécurité estivale qui se déroulera cette année du 1er au 7 mai, le Conseil canadien de la sécurité encourage parents, tuteurs et enseignants à aider les enfants à éviter les blessures. Prenez les devants et discutez-en avec vos enfants pour les aider à adopter de bonnes attitudes. Un des meilleurs moyens d'y parvenir est de montrer l'exemple et de vous assurer que la sécurité sera de la partie cet été!

Gérez et éliminez les dangers chez vous

La sécurité, c'est une attitude. Se soucier de la sécurité consiste en partie à prendre des mesures pour que vos enfants soient à l'abri de tout danger. Voici quelques exemples.

  • Les chutes sont la première cause de blessures nécessitant une hospitalisation chez les enfants. Surveillez vos enfants en tout temps lorsqu'ils sont près d'un balcon ou d'une fenêtre à moustiquaire. Un enfant pourrait déloger la moustiquaire ou tomber de l'autre côté après l'avoir poussée. Retirez aussi tout ce qu'un enfant pourrait escalader pour atteindre une fenêtre ou le rebord d'un balcon.
  • Ajustez-vous les stores de votre maison pour vous aider à contrôler la température? Assurez-vous que vos enfants ne peuvent pas atteindre les cordons des stores car ils pourraient s'étrangler. Coupez les cordons en boucle et raccourcissez les bouts ballants. Vous pouvez aussi remplacer vos stores à cordons par des couvre-fenêtres sans cordons comme des rideaux, par exemple. Selon Santé Canada, les couvre-fenêtres à cordon ont provoqué 34 morts par étranglement entre 1986 et janvier 2013 ainsi que 26 accidents tragiques chez des enfants de moins de cinq ans.
  • Lorsque vous garez votre voiture, verrouillez toujours les portes et le coffre. Rangez vos clés. Poussés par la curiosité, les enfants pourraient essayer d'entrer dans votre véhicule pour y jouer et risquer de s'enfermer à l'intérieur ou essayer de mettre le moteur en marche et de déplacer le véhicule. N'apprenez pas à conduire à vos enfants ou à enlever les dispositifs de sécurité enfant comme le mécanisme de verrouillage de la boîte de vitesse jusqu'à ce qu'ils soient en âge de conduire.

Déplacez-vous en toute sécurité

Se balader en voiture avec des enfants peut représenter un réel défi, surtout lorsque leurs demandes ne cessent de fuser. Évitez les distractions et accordez la priorité à la sécurité! Voici quelques exemples.

  • Ne laissez jamais un enfant seul dans un véhicule, même quelques minutes. Selon une étude financée par la General Motors du Canada, la température de l'air dans une petite voiture dont l'air climatisé avait été en marche auparavant et qui est exposée au soleil un jour où il fait 35ºC (95º F) dépasse 50ºC (122º F) en l'espace de 20 minutes. En 40 minutes, la température atteint 65,5 ºC (150º F). Cette intensité de chaleur est dangereuse pour tout le monde, mais en particulier pour les enfants qui peuvent très rapidement avoir trop chaud. Si vous voyez un véhicule dans lequel se trouve un enfant tout seul, n'hésitez pas à appeler le 9-1-1.
  • Dans la mesure du possible, accompagnez vos enfants lorsqu'ils font des randonnées à vélo, surtout quand ils apprennent pour la première fois les règles de circulation à vélo. Les enfants doivent comprendre qu'ils ne peuvent pas se balader sur deux roues comme ils le veulent; certaines responsabilités y sont associées comme l'interdiction de rouler sur des routes très fréquentées et de rouler la nuit; l'obligation de s'arrêter à tous les panneaux Arrêt, de faire des gestes du bras pour signaler aux autres usagers de la route qu'ils tournent, qu'ils ralentissent ou qu'ils s'arrêtent, de circuler à droite dans le sens de la circulation, de toujours porter un casque homologué lorsqu'ils font du vélo et de toujours le porter correctement.
  • Avant de mettre votre véhicule en marche, faites-en le tour pour vérifier si des animaux de compagnie, des objets ou des gens ne sont pas dans vos angles morts. À l'intérieur du véhicule, vérifiez que tous les enfants sont bien attachés, que ce soit sur un siège-auto, un siège rehausseur ou avec une ceinture de sécurité. Dans le cas des enfants qui sont suffisamment grands pour utiliser une ceinture de sécurité, ne placez jamais la ceinture diagonale sous le dos ou le bras d'un enfant car, en cas de collision, le haut du corps de l'enfant ne sera pas retenu et il pourrait subir de graves ou fatales blessures à la tête, au cou ou au dos. Selon une enquête effectuée par Transports Canada sur les enfants ayant subi de graves blessures à la suite d'accidents de la route, 92 pour cent des nourrissons, 74 pour cent des tout-petits et 96 pour cent des enfants d'âge scolaire n'étaient pas bien attachés au moment de l'accident.

Faites de l'activité physique et ne prenez pas de risques!

  • Ceux qui ne savent pas bien nager devraient toujours porter un gilet de sauvetage ou un VFI. Surveillez toujours les enfants qui jouent dans l'eau.
  • Si les enfants sont autorisés à utiliser un trampoline, leur supervision par un adulte n'est absolument pas négociable. Un adulte devrait inspecter le trampoline avant chaque utilisation. Les règles suivantes s'appliquent : une personne à la fois; aucun saut périlleux ni pirouette; interdiction de se lancer sur le trampoline à partir d’un endroit plus élevé ou de sauter en bas du trampoline; les enfants de moins de six ans ne devraient pas avoir accès à un trampoline.
  • Employez un écran solaire ayant un FPS de 15 ou plus avant toute activité en plein air, comme nager, faire de la planche à roulettes ou du vélo ou même marcher. N'oubliez pas de l'appliquer au moins 20 minutes avant d'être exposé au soleil. Remettez-en régulièrement car la transpiration en réduira l'efficacité. N'exposez pas les enfants de moins d'un an au soleil.  

Ressources destinées aux aidants et aux enfants

Consultez notre site Web, Elmer l'éléphant prudent, à www.elmer.ca qui aborde chaque mois de nouveaux thèmes associés à la sécurité des enfants. Nous y offrons des éléments d'information sur la sécurité destinés aux enfants, des pages à colorier et des activités ainsi que des ressources destinées aux parents et aux éducateurs. On peut aussi se procurer les questions de sécurité abordées dans nos bulletins archivés.

Restez en sécurité tout en vous amusant cet été!

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raynald Marchand

Directeur général, Conseil canadien de la sécurité

(613) 739-1535, poste 226