Sécurité sur les pentes

19 Janvier 2010

Le ski alpin et la planche à neige sont des sports d’hiver très populaires, mais ces activités peuvent aussi se révéler très dangereuses si l’on néglige de prendre certaines précautions essentielles. Selon le rapport 2007-2008 Canadian Skier and Snowboarder Facts and Stats (données et statistiques 2007-2008 sur les skieurs et les planchistes canadiens) publié par le Conseil canadien du ski, plus de quatre millions de Canadiens pratique maintenant le ski alpin et la planche à neige. Ces sports devenant de plus en plus populaires, le nombre de traumatismes et même de décès, ces derniers étant surtout causés par des lésions cérébrales traumatiques, a augmenté. Chaque année, on rapporte des centaines de traumatismes crâniens qui auraient pu être évités sur les pentes de ski, de planche à neige et de toboggan du Canada. Les foulures et les cassures sont également des blessures très courantes. En portant l’équipement approprié, comme un casque homologué, ou en vous familiarisant avec les techniques et l’équipement du sport que vous avez choisi, vous pourrez éviter la plupart de ces blessures et vous amuser toute la journée sur les pentes – en toute sécurité.

Les casques protecteurs ne peuvent empêcher tous les traumatismes crâniens, mais ils peuvent réduire de façon significative vos risques d’en subir un. Selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association en 2006, les casques protecteurs permettent de réduire de 60 pour cent les blessures à la tête chez les skieurs et les planchistes.

Afin de protéger skieurs et planchistes, l’Association canadienne de normalisation (CSA) a publié au début de 2009 la première norme nationale portant sur les casques de ski alpin et de planche à neige à usage récréatif. La norme définit les zones de la tête qui doivent être protégées contre les blessures dues à des chocs et prévoit des exigences fondamentales quant à l’amortissement des chocs et à la stabilité des casques. Pour être conformes à la norme, les casques devront être conçus pour résister à des impacts multiples. La conformité à cette norme est volontaire, ce qui explique pourquoi il n’y a pas encore de casques homologués CSA sur le marché. Anthony Toderian, responsable des relations avec les médias, Groupe CSA, recommande d’utiliser des casques homologués au regard des normes européennes (CE) ou des normes américaines (ASTM) tant qu’il n’y aura pas sur le marché de casques approuvés selon les normes de la CSA. Il déconseille fortement d’acheter un casque qui n’a pas obtenu de marque de certification. Il espère que des casques homologués CSA seront bientôt disponibles.

Certains propriétaires de centres de ski canadiens, comme Intrawest, qui a son siège social à Vancouver, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils recommanderaient le port du casque pour tous les skieurs et planchistes dans leurs centres nord-américains, ce qui inclut Mont-Tremblant et Whistler-Blackcomb en C.-B., lieu des épreuves de ski alpin des Jeux d’hiver de 2010. En outre, Intrawest rendra le port du casque obligatoire pour tous les enfants et les adolescents inscrits à des cours de ski ou de planche à neige. Un casque protecteur sera également inclus dans tous les forfaits de location. D’autres centres de ski envisagent de rendre le port du casque obligatoire, mais ils attendent fort probablement que des casques homologués CSA soient disponibles.

Les skieurs et les planchistes doivent toujours prêter attention aux conditions dans lesquelles ils pratiquent leur sport et ne pas dépasser leur niveau de compétence. Les chutes, les collisions avec d’autres personnes ou des objets ou les pertes de contrôle sont les causes les plus fréquentes de blessures en ski. Soyez prudents sur les pentes et respectez les consignes simples qui suivent afin de prévenir les blessures :

Familiarisez-vous avec les pentes!

  • Suivre des leçons de ski ou de planche à neige avec un moniteur accrédité est une excellente façon d’apprendre les notions de base du sport que vous avez choisi, d’acquérir une technique correcte et d’apprendre la manière adéquate d’utiliser une remontée mécanique.

Équipez-vous!

  • Portez un casque de ski homologué ayant des ouvertures latérales qui permettent d’entendre.
  • L’équipement doit être convenablement ajusté et bien entretenu. N’utilisez pas d’équipement d’occasion s’il n’est pas de la bonne taille.
  • Ayez l’équipement qui convient : les skis et les bâtons doivent être adaptés à votre taille et à votre niveau d’habileté, et les bottes doivent être de la bonne pointure. Demandez de l’aide lorsque vous achetez votre équipement afin de choisir celui qui vous convient.
  • Avant votre première descente de l’année, faites vérifier vos fixations par un professionnel pour vous assurer qu’elles fonctionnent correctement.
  • Portez de l’écran solaire pour protéger les parties exposées de votre visage ainsi que des lunettes de ski ou des lunettes de soleil pour protéger vos yeux.
  • Portez des vêtements résistants au vent et à l’eau. La température peut être vraiment glaciale au sommet des pentes.
  • Portez plusieurs couches de vêtements légers; vous pourrez ainsi en enlever ou en ajouter en fonction des conditions de la température ou de votre niveau d’effort physique.

En ski ou en planche à neige, agissez de façon responsable!

  • Faites des exercices d’étirement et de réchauffement avant de vous lancer sur les pentes.
  • Ne vous aventurez jamais seul sur les pentes.
  • Choisissez toujours des pentes de ski, de planche à neige ou de toboggan qui conviennent à votre niveau d’habileté.
  • Respectez le Code de responsabilité du skieur :
    • Restez toujours maître de vos skis; sachez vous arrêter et éviter les autres skieurs ou les obstacles.
    • Les skieurs en aval ont la priorité. Il est de votre responsabilité de les éviter.
    • Ne vous arrêterez jamais de façon à bloquer la pente ou à ne pas être vu d’en haut.
    • Lorsque vous amorcez une descente ou vous engagez sur une piste, regardez en amont et cédez le passage aux skieurs déjà engagés.
    • Ne skiez jamais sans système sécuritaire pour prévenir la perte de vos skis en cas de chute.
    • Obéissez à tous les signaux et avertissements affichés.
    • Ne vous aventurez jamais hors piste ou sur des pistes fermées.
    • Avant de prendre une remontée mécanique, soyez certain d’avoir les connaissances techniques et l’habileté requise pour prendre, utiliser et quitter cette remontée en toute sécurité.

Prenez des leçons, suivez les règles sur les pentes et évitez les comportements risqués. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour passer une agréable journée sur les pentes, sans risques d’accident. Soyez conscient de vos limites avant de vous lancer dans une aventure hivernale. N’oubliez pas : si vous êtes fatigué, reposez-vous; si vous avez froid, rentrez prendre une boisson chaude!