Manier des armes à feu en toute sécurité, ça commence chez soi

17 Septembre 2012

La plupart des propriétaires d'armes à feu au Canada possèdent des armes d'épaule qu'ils utilisent pour chasser, pour gérer la faune ou comme activité sportive. Près des trois quarts possèdent une carabine et deux tiers un fusil, selon la GRC. Ces armes sont presque toujours conservées à la maison lorsqu'elles ne sont pas utilisées.

« La plupart des blessures ou décès par balle se produisent à l'intérieur de la maison ou autour de celle-ci », déclare Jack Smith, président du Conseil canadien de la sécurité. « Si vous avez des armes à feu chez vous, le meilleur moyen de protéger votre famille et ceux qui vous rendent visite est de les décharger et de les verrouiller en lieu sûr ».

Un enfant qui joue avec une arme à feu chargée et qui tire par inadvertance sur un camarade de jeu est une tragédie qu'on peut facilement éviter. Une personne déprimée ou violente peut se servir d'une arme qui n'est pas rangée en lieu sûr pour se blesser ou blesser autrui; près de 80 p. 100 des décès par balle sont des suicides. L'accès à des armes à feu est particulièrement dangereux en cas de violence conjugale. Selon Statistique Canada, 21 p. 100 des homicides conjugaux sont perpétrés à l'aide d'une arme à feu, en général une carabine.  

Les armes d'épaule sont en cause dans la majorité des blessures par balle accidentelles et auto-infligées. Dans l'ensemble, les blessures et décès se produisent simplement du fait qu'une arme à feu est accessible et n'est pas rangée en lieu sûr. Pour toute personne tuée par balle, environ 2,6 sont blessées et beaucoup le sont très gravement; selon l'Association médicale canadienne, la durée moyenne du séjour en hôpital en cas de blessure par balle dépasse largement deux semaines, ce qui est beaucoup plus long que pour la plupart des autres types de blessure.   

Selon le docteur Alan Drummond de l'Association canadienne des médecins d'urgence, les armes d'épaule inquiètent beaucoup les médecins en milieu rural. « En ma qualité de médecin urgentologue et de coroner, j'ai vu bon nombre de blessures et de décès causés par des carabines et des fusils », dit-il. Dans sa collectivité rurale, il estime que la plupart des blessures et décès par balle sont attribuables à un acte impulsif, parce qu'une arme à feu n'était pas rangée en lieu sûr.

L'utilisation délibérée d'une arme à feu pour se blesser ou blesser autrui est mortelle. Lorsque l'arme n'est pas facilement accessible, l'effort requis pour la trouver et la charger exerce un effet dissuasif. C'est pourquoi les armes à feu doivent être déchargées et placées dans un cabinet d'acier, un coffre à clef ou une chambre forte, les clés d'accès et les munitions étant rangées en lieu sûr.

En rangeant les armes à feu en lieu sûr, on peut aussi éviter les tirs accidentels qui sont plus courants qu'on ne le croit. Bien qu'ils se soldent rarement par un décès, ils peuvent entraîner des blessures graves. Selon un rapport établi par SmartRisk, les blessures par balle ont été à l'origine de 624 visites à l'urgence en un an. Les blessures accidentelles constituaient 63 p. 100 des visites à l'urgence et 39 p. 100 des 199 admissions.

 

Déchargez et verrouillez vos armes à feu – Rangez-les en lieu sûr!

Si vous avez des armes à feu chez vous ou que des membres de votre famille vont chez des amis qui en ont, le Conseil canadien de la sécurité recommande les consignes de sécurité suivantes :

  • Veillez à décharger vos armes à feu lorsque vous les rangez.
  • Verrouillez vos armes à feu dans une armoire, une chambre forte ou une pièce qui a été construite ou réaménagée expressément pour ranger des armes à feu en toute sécurité. Assurez-vous qu’il est difficile de forcer la structure choisie.
  • Fixez un dispositif de verrouillage sécuritaire, tel qu'un verrou d'arme ou un câble de sûreté (ou retirez le verrou) de façon à rendre les armes à feu inopérantes.
  • Entreposez les munitions à part et verrouillez le contenant. Vous pouvez les ranger dans le même contenant que l'arme à feu, mais il devrait être fermé à clé séparément. Là encore, assurez-vous qu’il est difficile de le forcer.
  • Les enfants ne doivent pas avoir accès aux clés qui servent à verrouiller les armes à feu et les munitions. Rangez-les toujours en lieu sûr.
  • Enseignez à vos enfants qu’ils ne doivent manier d’armes à feu que sous surveillance d’un adulte.

 

Pendant la saison de chasse, déchargez et verrouillez vos armes à feu alors que vous êtes en transit

Le transport des armes en toute sécurité est tout aussi important que leur rangement en lieu sûr, en particulier pour les chasseurs qui transportent des fusils de chasse dans leur véhicule. Le Conseil canadien de la sécurité donne les conseils suivants :

  • Déchargez vos armes lorsque vous quittez le champ ou la forêt et placez un verrou d’arme sur l’arme déchargée avant de la rapporter chez vous après avoir chassé. Les armes à chargement par la bouche peuvent demeurer chargées lorsqu’elles sont transportées d’un lieu de chasse à un autre, mais la capsule de mise à feu ou le silex doit être retiré.
  • Verrouillez toutes les armes à feu dans un contenant solide et opaque. Si vous laissez une arme à feu dans un véhicule sans surveillance, vous devez la placer dans le coffre verrouillé ou dans un compartiment semblable verrouillé ou la mettre hors de vue (dans son contenant) à l’intérieur du véhicule verrouillé.

 

Pour voir notre annonce de service public sur la sécurité des armes à feu, s'il vous plaît cliquez ici.

                                                                     - 30 –

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raynald Marchand
Directeur général des programmes
Conseil canadien de la sécurité
(613) 739-1535, poste 226