« J'ai des inquiétudes à propos des armes à feu. Qui puis-je appeler? »

19 Décembre 2014

OTTAWA - Environ 17 p. 100 des ménages canadiens possèdent une arme à feu. On en compte près de huit millions au Canada (ce qui représente deux armes à feu pour chaque groupe de dix personnes). Au Canada, la majorité des propriétaires d'armes à feu possède des armes d'épaule et les utilisent dans le cadre d'activités comme la chasse, le sport ou à des fins de protection contre les animaux sauvages. 

« Chez soi, les armes à feu doivent être rangées en lieu sûr », déclare Jack Smith, président du Conseil canadien de la sécurité. Ce Conseil recommande que ces armes soient rangées dans une armoire, un contenant ou une pièce qui ne peuvent être forcés facilement et que les munitions soient rangées séparément ». 

Si vous avez des armes à feu chez vous ou si vous rendez visite à quelqu'un qui en possède, M. Smith vous conseille de vous assurer que ces armes sont rangées en lieu sûr. Vous pouvez appeler sans frais le Programme canadien des armes à feu pour discuter de toute question de sécurité portant sur les armes à feu qui vous inquiète.  

Selon le docteur Alan Drummond de l'Association canadienne des médecins d'urgence, les armes d'épaule inquiètent beaucoup les médecins en milieu rural où il est plus courant de posséder des armes à feu. « En ma qualité de médecin urgentologue et de coroner, j'ai vu bon nombre de blessures et de décès causés par des carabines et des fusils », dit-il. Dans sa collectivité de Perth (Ontario), il estime que les blessures et décès par balle augmentent lorsqu'on a facilement accès à une arme à feu qui n'est pas rangée en lieu sûr.

Le nombre de décès par balle diminue d'année en année au Canada. En 2001, 837 décès étaient imputables à des armes à feu, soit 2,70 décès pour 100 000 habitants alors qu'en 2011, la dernière année pour laquelle on dispose de statistiques, le Canada a enregistré 679 décès. Malgré une population croissante, ce chiffre représente 158 décès de moins, soit un taux de 2,03 pour 100 000 habitants, une diminution de 25 p. 100 par rapport à 2001.

Pour des raisons de sécurité, la réglementation canadienne sur la détention d'armes à feu exige des propriétaires d'armes qu'ils reçoivent une formation appropriée et qu'ils obtiennent un permis. La loi exige aussi que les armes à feu soient rangées en lieu sûr lorsqu'elles ne sont pas utilisées, c'est-à-dire qu'elles doivent être déchargées et verrouillées, et les munitions doivent être rangées séparément ou dans un contenant verrouillé. 

Un permis de possession d'arme à feu peut être refusé ou révoqué en cas de préoccupation ou de risque pour la sécurité publique. En 2013, le Programme canadien des armes à feu a refusé 886 demandes de permis d'armes à feu et a révoqué 2 497 permis d'armes à feu. 

Si vous remarquez que des armes à feu ne sont pas rangées en lieu sûr ou qu'elles sont utilisées dangereusement ou qu'une situation à cet égard vous préoccupe, appelez le numéro sans frais (non urgent) du Programme canadien des armes à feu pendant les heures de bureau, de 9 h à 17 h à l'échelle nationale, du lundi au vendredi.

Téléphone : 1 800 731-4000

Vous pouvez aussi envoyer un courriel à : cfp-pcaf@rcmp-grc.gc.ca.

S'il s'agit d'une urgence ou que votre vie est en danger à cause d’une arme à feu, composez le 911 ou le numéro d'urgence de votre police locale.

Message d'intérêt public du Conseil canadien de la sécurité

Le Conseil canadien de la sécurité rediffuse son message d'intérêt public pour que les Canadiens sachent qui appeler en cas d'inquiétude à propos d'armes à feu. Ce message a pour but de faire mieux connaître la réglementation sur les armes à feu.

À propos du Conseil canadien de la sécurité

Le Conseil canadien de la sécurité est un organisme caritatif autonome fondé sur le savoir, qui se consacre à la promotion de la sécurité. Forts des informations que nous diffusons, des campagnes de sensibilisation que nous menons et de la collaboration sur laquelle nous misons, nous sommes le chef de file national dans le domaine de la sécurité. Nous sommes votre porte-parole en matière de sécurité et nous mettons nos ressources à votre disposition.

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à:

Directeur général des programmes 
Conseil canadien de la sécurité
(613) 739-1535, poste 226
 
Coordonnatrice des médias et des communications
Conseil canadien de la sécurité
(613) 739-1535, poste 228