Offrir un environnement conçu en fonction des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer

Semaine nationale de la sécurité des aînés
6 novembre - 12 novembre, 2015

Le domicile est un endroit important pour tout le monde et en particulier pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et autres maladies apparentées. Un environnement familier leur permet de rester en contact avec leur passé et de conserver un sens de « qui » ils sont. 

En cette Semaine nationale de la sécurité des aînés qui aura lieu du 6 au 12 novembre, le Conseil canadien de la sécurité et la Société Alzheimer du Canada aimeraient offrir aux familles et aux soignants une liste de conseils de sécurité pour offrir un environnement sûr aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et autres maladies apparentées. 

Les personnes atteintes de ces maladies peuvent se perdre même dans des endroits familiers si bien qu'il est important d'établir un juste équilibre entre sécurité d'une part et autonomie d'autre part.

Conseils de sécurité

  • Vérifiez régulièrement le bon état de marche des extincteurs d'incendie, des détecteurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone.
  • Utilisez des appareils ménagers munis d'un dispositif d'arrêt automatique et rangez-les loin des éviers et autres sources d'eau.
  • Installez des verrous et des couvre-poignées de porte à l'épreuve des enfants sur les tiroirs et les armoires contenant des objets dangereux tels des couteaux, des liquides de nettoyage et des appareils électriques.
  • Rangez en lieu sûr le matériel dangereux comme les grills, les tondeuses à gazon, les outils électriques, les couteaux et les armes à feu.
  • Gardez sous clé tous les endroits à risque ou couvrez les portes ou les serrures pour les camoufler. Déplacez les serrures vers le haut ou le bas des portes pour qu'elles soient moins évidentes.
  • Enlevez les serrures des salles de bains et des chambres à coucher pour que l'intéressé ne puisse pas s'enfermer de l'intérieur.
    • Si vous craignez que la personne n'utilise la cuisinière, cachez le robinet d'arrêt du gaz ou installez un disjoncteur qui empêche de l'allumer. Vous pourriez également enlever les boutons de commande.   
  • Enlevez toutes les plantes toxiques ou fruits décoratifs que l'intéressé pourrait essayer de manger par erreur. 
  • Ne laissez pas les médicaments ou autres substances dans des endroits faciles d'accès comme la table de la cuisine ou les comptoirs, par exemple, y compris les vitamines et médicaments délivrés sous ordonnance. Même le sucre, les succédanés du sucre ou les assaisonnements peuvent être dangereux. Gardez les médicaments sous clé. 
  • Surveillez la personne lorsqu'elle fume ou boit car le tabac et l'alcool peuvent avoir des effets secondaires dangereux et interagir avec certains médicaments. Surveillez toujours l'intéressé s'il fume car il pourrait oublier une cigarette et causer un incendie.
  • Vérifiez la température de l'eau et des aliments car l'intéressé pourrait se brûler si l'eau du bain ou si les aliments sont trop chauds.    
  • Installez des équipements de sécurité dans la salle de bains, comme des barres d'appui, par exemple, pour prévenir les chutes. 
  • Posez des collants antidérapants sur les surfaces glissantes comme les sols carrelés et les petits tapis. Ou enlevez-les carrément.
  • Utilisez des couleurs contrastantes pour lui permettre de mieux voir les marches et seuils. Évitez les tapis de couleur sombre parce qu'ils pourraient donner l'impression d'un trou.
  • Installez un bon éclairage dans les entrées et les paliers à l'extérieur, entre deux pièces, dans les escaliers et dans les salles de bains.  
  • Gardez à portée de main les numéros de téléphone en cas d'urgence.
  • Souvenez-vous que l'intéressé ne reconnaît peut-être plus la signification de certains symboles comme une tête de mort ou les mots « toxique » ou « poison ».   
  • Consultez un ergothérapeute pour obtenir d'autres conseils de sécurité et pour adapter la maison afin d'en faire un endroit aussi sûr et agréable que possible.
  • Certains endroits peuvent être plus dangereux que d'autres. Faites tout particulièrement attention aux garages, aux espaces de travail, aux sous-sols et aux espaces extérieurs.

 

Canadiens atteints de la maladie d'Alzheimer et autres maladies apparentées

 

Aujourd'hui, 747 000 Canadiens vivent avec  la maladie d’Alzheimer et autres maladies apparentées, soit 14,9 pour cent des Canadiens de 65 ans et plus, et d'ici 2031, ils devraient être 1,4 million.

En 2015, 47,5 millions de personnes étaient  atteintes d'une forme de démence dans le monde, soit un chiffre supérieur à la population totale du Canada.

 

Source : Société Alzheimer du Canada

 

 

MedicAlertMD Sécu-RetourMD

Envisagez d'inscrire la personne atteinte de l’Alzheimer ou d’une maladie apparentée au programme MedicAlertMD Sécu-RetourMD. Ce bracelet d'identification permet aux intervenants d'urgence de retrouver la personne qui est perdue et de la ramener chez elle en toute sécurité.  

Amis de la santé cognitive

Devenir un Ami de la santé cognitive est une autre manière d'aider à assurer la sécurité des personnes atteintes de maladies cognitives. Consultez www.dementiafriends.ca, regardez une petite vidéo sur ces maladies, inscrivez-vous et engagez-vous à passer à l'action. Initiative conjointe de la Société Alzheimer et du gouvernement du Canada, Amis de la santé cognitive a pour but de mieux faire connaître ces maladies et de transformer ce savoir en gestes concrets afin d'améliorer la vie quotidienne de ceux qui vivent avec ces maladies.

Ressources communautaires

Que vous apportiez des soins à un membre de votre famille ou que vous soyez un soignant rémunéré ou bénévole, il se peut que vous vous sentiez quelque peu dépassé parfois. Un grand nombre d'organismes et de services communautaires peuvent vous aider à jouer votre rôle tout en prenant soin de votre propre bien-être :

  • votre Société Alzheimer locale
  • votre médecin de famille, clinique médicale ou travailleur social
  • les services locaux de santé publique  
  • des organismes communautaires
  • vos amis, votre famille et vos voisins 

À propos de la Société Alzheimer du Canada

La Société Alzheimer du Canada est le premier organisme national de santé sans but lucratif au service des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et autres maladies apparentées. Active partout au Canada, la Société offre son aide aujourd'hui en proposant programmes et services et de l'espoir demain en finançant la recherche, la prévention et un remède.  Pour en savoir davantage sur la Société Alzheimer ou pour en trouver une près de chez vous, consultez www.alzheimer.ca

À propos du Conseil canadien de la sécurité

Le Conseil canadien de la sécurité est un organisme caritatif autonome fondé sur le savoir, qui se consacre à la promotion de la sécurité. Forts des informations que nous diffusons, des campagnes de sensibilisation que nous menons et de la collaboration sur laquelle nous misons, nous sommes le chef de file national dans le domaine de la sécurité. Nous sommes votre porte-parole en matière de sécurité et nous mettons nos ressources à votre disposition.

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à :

 

Lewis Smith

Coordonnateur des médias et des communications

Conseil canadien de la sécurité

(613) 739-1535, poste 228

media@safety-council.org

 

 

Rosanne Meandro

Relations avec les médias

Société Alzheimer du Canada

(416) 857-8920

rmeandro@alzheimer.ca