Les produits de protection solaire, pensez-y!

La Semaine nationale de la sécurité estivale
1 mai - 7 mai, 2010

La pratique d’activités et de sports d’extérieur en été fait partie intégrante d’un mode de vie sain. Ce qui est encore plus important toutefois, c’est de protéger votre peau contre les effets néfastes des rayons ultraviolets (UV).

À l’occasion de la Semaine nationale de la sécurité estivale, le Conseil canadien de la sécurité vous invite à vous protéger contre le soleil tout au long de l’été. Appliquez toujours une généreuse quantité d’écran solaire avant de sortir, par temps ensoleillé ou nuageux, chaud ou frais. Choisissez un produit ayant un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 15 afin de vous protéger contre les rayons UVA et UVB. Utilisez une quantité équivalente à une balle de golf, et remettez-en après la baignade ou l’exercice.

Près d’un Canadien sur cinq développera probablement un cancer de la peau au cours de sa vie. Le mélanome – qui en est la forme la plus grave – est souvent fatal. Il représente de un à deux pour cent de tous les cancers et son incidence continue d’augmenter chaque année. Au Canada, le mélanome est l’un des types de cancer le plus fréquent chez les jeunes de 15 à 29 ans. Et ce sont les jeunes femmes qui semblent les plus susceptibles d’en être atteintes. La Société canadienne du cancer a estimé que 940 Canadiens, soit trois par jour, mourraient d’un mélanome en 2009 et que 5000 autres en souffriraient. La bonne nouvelle? Le cancer de la peau est tout à fait évitable.

Les effets à long terme des dommages cutanés causés par un coup de soleil peuvent être très graves. Plus les jeunes s’exposent au soleil longtemps sans protection, plus ils courent de risques de développer ultérieurement un cancer de la peau. Selon les dermatologues, une brûlure est une réponse des cellules cutanées à une blessure. Le bronzage est une réaction de la peau révélant qu’elle a subi des dommages. Lorsque les cellules cutanées sont endommagées, des cancers de la peau peuvent se développer à partir de ces mutations irréversibles des cellules.

Les activités extérieures peuvent être saines, amusantes et sécuritaires si vous vous protégez en tout temps. Suivez Le Guide solaire canadien, élaboré par le Conseil canadien de la sécurité en partenariat avec d’autres organismes afin d’aider les Canadiens à combiner sécurité solaire et activités extérieures.

Réduisez au minimum l’exposition au soleil

  • Faites vos activités physiques pendant les heures où les rayons UV sont les plus faibles, c’est-à-dire avant 11 h et après 16 h, notamment entre les mois d’avril et d’octobre.
  • Gardez toujours les enfants âgés de moins d’un an à l’ombre.
  • Rappelez-vous que la peau peut brûler même si elle n’est pas chaude. Alors, soyez vigilant par temps nuageux ou couvert.
  • N’oubliez pas que l’eau, la neige, le sable et le béton peuvent tous réfléchir les rayons de soleil brûlants.

Cherchez et créez des coins ombragés

  • Recherchez l’ombre naturelle que donnent les arbres et immeubles.
  • Plantez des arbres dans les cours d‘école et dans d’autres aires de jeux.
  • Utilisez des parasols, ou créez de l’ombre s’il n’y a pas d’ombre naturelle.
  • Mettez les parcs, poussettes et carrosses à l’ombre.

Couvrez-vous

  • Couvrez la tête, le cou et les oreilles des enfants en leur faisant porter un chapeau à bord large.
  • Protégez-vous les bras et les jambes en portant des vêtements amples faits de coton à tissage serré.
  • Les enfants devraient porter un T-shirt par-dessus leur maillot de bain, et des bermuda au lieu d’un short.
  • Portez des lunettes de soleil qui protègent contre les rayons UVA et UVB. Les enfants peuvent également en porter.

Appliquez un écran solaire

  • Appliquez sur les enfants un écran solaire à large spectre (soit un écran solaire qui protège à la fois contre les rayons UVA et UVB) d’un FPS de 15 ou plus. Appliquez-en généreusement avant d’aller faire des activités de plein air, telles que la natation, la planche à roulettes, le cyclisme ou la marche.
  • N’oubliez pas d’appliquer de l‘écran solaire au moins vingt minutes avant d’aller au soleil, et de souvent en appliquer de nouveau car la transpiration a pour effet d’en réduire l’efficacité.

Surveillez l’Indice UV – une mesure de la force des rayons ultraviolets nocifs du soleil. Plus cet indice est élevé, plus les rayons du soleil sont forts. Comme les niveaux d’UV atteignent leur maximum vers midi, il vaut mieux éviter le plus possible de s’exposer au soleil en milieu de journée. Lorsque vous êtes à l’extérieur, restez à l’ombre et prenez l’habitude de porter un chapeau à large bord, des manches longues et des lunettes de soleil protectrices.

Le Conseil canadien de la sécurité vous souhaite de passer un bel été, en toute sécurité! – 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Valerie Powell
Coordinatrice des médias et des communications
(613) 739-1535 (p. 228)
valerie.powell@safety-council.org