Les incendies, la fumée et les flammes dans les immeubles de grande hauteur

Semaine nationale de la sécurité-incendie chez soi
24 novembre - 30 novembre, 2007

L’une des premières questions qu’un résident d’un appartement ou d’un immeuble de grande hauteur devrait se poser est la suivante : « devrais-je rester ou quitter ?» Comme aucun incendie ne se ressemble, chacun se doit de faire appel à son propre jugement lors d’un incendie. Par exemple, dans des immeubles à étages multiples, vous pourriez vous retrouver dans certaines situations où rester à l’endroit où vous êtes pourrait être un choix plus intelligent qu’essayer de sortir de l’immeuble. Peu importe votre décision, vous devez prendre le temps de vous préparer pour éviter tout moment de panique, d’hésitation et de confusion qui pourrait compromettre votre sécurité. Sachez où se trouvent les sorties d’urgence, assurez-vous que votre détecteur de fumée est en bon état de fonctionnement et que vous avez un plan d’évacuation.

Quand devriez-vous songer à RESTER SUR LES LIEUX et à avoir recours aux méthodes de protection sur place ?

Il est plus sécuritaire de rester sur place :

  • si l’immeuble est doté d’extincteurs automatiques en bon état de fonctionnement et si l’incendie se trouve à un autre endroit dans l’immeuble (vous ne serez donc pas dans une situation de danger immédiat).
  • si vous êtes dans un immeuble de grande hauteur ou dans un hôtel ayant des plans d’étage cloisonnés.
  • s’il y a de la fumée ou un incendie à l’extérieur de votre porte de sortie.
  • si vous souffrez d’une incapacité qui rend votre évacuation difficile. Assurez-vous que votre surintendant est au courant du fait que vous aurez besoin d’aide.
  • si vous avez attendu trop longtemps avant de sortir et si le service d’incendie est déjà arrivé sur les lieux et commence à ouvrir les portes pour ventiler l’incendie.

Comment rester sur les lieux et prendre des mesures de protection sur place ?

Sachez tout d’abord où se trouve l’endroit le plus sécuritaire dans votre appartement. Il doit s’agir d’un endroit complètement fermé et doté d’une porte solide, et de préférence d’une fenêtre et d’un téléphone. Composez le 911 ; ne présumez jamais que les sapeurs-pompiers ont déjà été alertés. Protégez-vous en :

  1. Fermant toutes les portes, sans toutefois les verrouiller (les sapeurs-pompiers peuvent avoir besoin d’y avoir accès).
  2. Bouchant toutes les interstices avec des serviettes mouillées pour empêcher la fumée d’y pénétrer (du ruban adhésif en toile peut aussi faire l’affaire).
  3. Remplissant la baignoire d’eau et en utilisant un sceau pour imbiber les portes et les murs d’eau s’ils deviennent chauds. Imbibez tout d’eau et ne vous cassez pas la tête avec les dégâts. Vous pouvez aussi adosser un matelas imbibé d’eau contre la porte et le soutenir à l’aide d’un meuble.
  4. Allumant les ventilateurs d’extraction pour faire sortir la fumée. Éteignez les ventilateurs extérieurs et les climatiseurs, puisqu’ils peuvent laisser entrer la fumée se trouvant à l’extérieur de l’immeuble en flammes.
  5. Écoutant les directives émises par le biais d’un système de diffusion publique.
  6. Ouvrant la fenêtre pour laisser rentrer l’air, sans toutefois la casser (si vous le faites, allez-y avec prudence). Fermez la fenêtre si la fumée commence à s’infiltrer.

La trousse de mesures de protection sur place

  • De grosses serviettes que vous pouvez mouiller et placer contre le bas des portes.
  • Des chiffons humides pour filtrer la fumée et mieux respirer. Vous pouvez attacher un linge de forme triangulaire derrière votre tête.
  • Une lampe de poche advenant une panne de courant.
  • Du ruban adhésif en toile pour boucher les fissures afin d’empêcher la fumée de s’infiltrer.
  • Un téléphone cellulaire pour avertir les autres où vous vous trouvez.
  • Un manuel d’urgence pour l’immeuble.

Autres conseils :

  • Restez près du sol, plus bas que la fumée.
  • Attendez qu’on vous vienne en aide. Ne sautez pas, puisque vos chances de survie sont très minces à partir du 4e étage.
  • Les sapeurs-pompiers ne peuvent pas vous porter secours depuis une fenêtre ou un balcon situé au-dessus du 7e étage, puisqu’ils luttent contre l’incendie et portent secours depuis l’intérieur.
  • Ne prenez pas la panique. Essayez de comprendre ce qui se passe et quoi faire. Ayez la situation bien en main.

Quand devriez-vous songer à SORTIR ?

Si l’alarme-incendie se met à sonner ou si vous voyez ou sentez de la fumée, composez le 911, puis décidez si vous devez rester sur place ou sortir. N’oubliez pas que ce sont les sous-produits d’un incendie, la fumée et la panique qui sont les plus dangereux. Touchez à la porte et à la poignée. Si elles sont chaudes, n’ouvrez pas la porte. Restez sur les lieux et mettez en pratique les mesures de protection sur place.

Si vous décidez de sortir, passez immédiatement à l’action. Ne changez pas de vêtements et ne retournez pas chercher d’objets. Munissez-vous d’une lampe de poche, d’un téléphone cellulaire et de vêtements saisonniers (des bottes et un manteau si nécessaire). Vous devriez toujours avoir ces objets dans votre entrée.

Comment sortir en toute sécurité :

  1. Fermez la porte derrière vous, mais ne la verrouillez pas puisque vous aurez à regagner votre chambre s’il vous est impossible de sortir. (Apportez vos clés si la porte se verrouille automatiquement.)
  2. Rendez-vous calmement à la porte de sortie menant à la cage d’escalier. Déplacez-vous le long du mur du côté où se trouve la sortie afin de ne pas manquer la porte de sortie et de perdre le sens de l’orientation en raison de la fumée.
  3. Lorsque vous êtes rendu à la sortie, commencez à descendre l’escalier en tenant la main courante. Il se peut que les gens pris de panique vous bousculent dans leur course.
  4. Sortez de l’immeuble et traversez la chaussée en essayant de vous trouver un lieu sûr.

Autres conseils :

  • N’utilisez jamais les ascenseurs ; vous risquez d’y rester emprisonné.
  • La fumée peut entrer dans les puits d’escalier et s’accumuler à certains endroits. N’essayez pas de passer à travers une fumée épaisse ; vous n’y parviendrez pas. Faites demi-tour et montez l’escalier en tenant fermement la main courante. Regagnez votre chambre ou empruntez un autre escalier.
  • Ne vous attendez pas à ce qu’on vous porte secours sur le toit. Il se peut que la porte soit verrouillée pour des fins de sécurité et que les hélicoptères ne puissent pas vous porter secours depuis un immeuble en flammes.
  • Vous jeter en bas d’un immeuble devrait être votre dernier recours, sauf si vous sautez du 3e étage au plus. Réfléchissez clairement et restez calme.

C’est à vous qu’il incombe de décider quel est le meilleur plan d’action : sortir ou quitter. Tenez compte des facteurs et prenez une décision éclairée.

Note: Ces conseils ont été établis à partir des normes de construction canadiennes. Lorsque vous vous déplacez à l’étranger, il se peut que les conditions nécessitent une évacuation en tout temps.