La sécurité des enfants à la ferme

La Semaine nationale de la sécurité agricole
du 14 au 20 mars 2011

L’agriculture est un mode de vie pour un grand nombre de familles canadiennes. Elle est également l’une des industries les plus dangereuses au pays. Trop souvent, les enfants et leurs parents considèrent la ferme comme un terrain de jeu. Il s’agit pourtant d’un lieu de travail – et les enfants qui y vivent côtoient de l‘équipement lourd, des produits chimiques, du bétail et bon nombre d’autres dangers. Il faut donc prendre des mesures pour les tenir à distance de ces risques.

La semaine du 14 au 21 mars est la Semaine nationale de la sécurité agricole, et le Conseil canadien de la sécurité encourage toutes les familles d’agriculteurs canadiennes à s’assurer que leurs enfants sont en sécurité sur la ferme. Il est possible d’éviter les blessures chez les enfants en portant une attention particulière aux détails et en comprenant bien les principes fondamentaux de sécurité.

En moyenne au Canada, 115 personnes meurent et 1500 sont grièvement blessées chaque année dans des accidents reliés à l’agriculture. Selon le Programme de surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada (SBAC), 217 jeunes de 14 ans ou moins ont été tués sur des fermes au Canada entre 1990 et 2005. Environ 45 pour cent d’entre eux avaient moins de cinq ans.

Les dangers qui guettent les enfants sur une ferme sont extrêmement variés, allant de l’écrasement à l’empoisonnement, en passant par le comportement imprévisible du bétail. Le danger y est aussi de nature changeante. Par exemple, le champ où les enfants se promènent en général en toute sécurité se transforme au moment des récoltes en un lieu qu’ils doivent à tout prix éviter.

L’écrasement et la noyade sont les principales causes de décès chez les enfants. L’écrasement par une machine est la cause de 42 pour cent des décès; viennent ensuite la noyade (15 pour cent), les renversements (11 pour cent), les blessures liées aux animaux (7 pour cent) et le fait de se retrouver coincé dans ou sous un objet non lié à la machinerie (5 pour cent).

La machinerie : Chaque année, des enfants sont écrasés et meurent des blessures causées par la machinerie agricole. Chez les jeunes enfants, l’écrasement du spectateur et l’écrasement du passager sont les causes les plus fréquentes de mortalités en milieu agricole. Les écrasements du spectateur se produisent lorsque des enfants qui jouent sur le terrain de la ferme ou du ranch (habituellement la cour ou l’entrée de cour) sont écrasés par un tracteur, une camionnette ou un autre véhicule agricole. En général, le véhicule est en marche arrière lorsqu’il écrase la victime. Les écrasements du passager se produisent lorsqu’un enfant tombe d’une machine agricole sur laquelle il se trouvait comme passager et est par la suite écrasé par la machine ou l’équipement qui y est attaché. Interdisez formellement la présence de tout passager supplémentaire sur les tracteurs de ferme et autres machines agricoles.

Les noyades : Souvent, les victimes des noyades qui se produisent sur les fermes sont des enfants de moins de six ans. Les étangs artificiels, les lacs, les mares, les fosses à purin et les bassins de stabilisation des eaux usées sont, entre autres, des sources potentielles de noyade. Clôturez les étangs et les fosses à purin de votre ferme ainsi que tout au plan d’eau qui pourrait présenter un danger pour les enfants. Surveillez en tout temps les enfants lorsqu’ils sont dans ou à proximité de l’eau.

Le bétail : Même les animaux au tempérament docile peuvent devenir dangereux. Un bovin peut facilement faire tomber ou piétiner un tout-petit sans même se rendre compte de sa présence. Un animal calme peut devenir agressif s’il sent une menace pour lui-même ou ses petits. Éloignez les enfants des animaux, spécialement dans les secteurs de manutention du bétail.

Les pesticides et autres produits chimiques : Gardez les produits chimiques utilisés à la ferme hors de portée des enfants. Conservez ces produits dans leur contenant d’origine bien étiqueté et rangez-les dans un cabinet, une pièce ou un bâtiment verrouillable. Les contenants de produits chimiques et les restants de ces produits ne doivent jamais être jetés aux déchets ou laissés dans un endroit où ils seraient accessibles aux enfants.

L’écoulement du grain : Deux ou trois secondes suffisent pour qu’une personne ne soit plus en mesure de s’extirper d’une masse de grain qui s’écoule. Une croûte ou un pont de grain peut s’effondrer soudainement. Au moment du chargement dans les cellules ou les wagons, le grain qui s’écoule peut engloutir une victime à la façon des sables mouvants. Assurez-vous donc que les enfants restent loin des cellules à grain et des aires de travail.

Le meilleur moyen de garder les jeunes enfants à l’abri des dangers consiste à aménager une aire de jeu à la ferme. Installez une clôture autour de cette aire de jeu et munissez-la d’une fermeture à blocage automatique installée en hauteur, hors de portée des jeunes enfants. En limitant les aires de jeu des enfants à un endroit précis, vous agrandissez la zone de sécurité et réduisez l’exposition des enfants aux dangers de la ferme.

Enseignez les rudiments de la sécurité aux tout-petits, en leur indiquant, par exemple, les endroits où il leur est interdit d’aller. À mesure qu’ils grandissent, expliquez-leur pourquoi certaines choses sont dangereuses. Lorsqu’ils sont en mesure de donner un coup de main, veillez à ce qu’ils soient bien préparés, en tenant compte des limites de leur force et de leur expérience. La manière la plus sécuritaire pour accomplir une tâche n’est pas toujours évidente pour les enfants. Voilà pourquoi il importe de toujours leur rappeler les rudiments de la sécurité. Comme les enfants apprennent à travailler par imitation, les fermiers et leurs employés doivent donner le bon exemple pour leur propre sécurité et celle des enfants.

– 30 –

Pour renseignements, veuillez communiquer avec :
Raynald Marchand
Directeur général des programmes
(613) 739-1535, poste 226