La cybersécurité, ça s’apprend à bas âge

Le Mois national de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité
1 novembre - 30 novembre, 2007

Les enfants deviennent des accros de l’informatique à bas âge. Il est à ce sujet ressorti d’un projet de recherche qui a pris fin en 2005 (Jeunes Canadiens dans un monde branché) qu’un nombre extraordinaire d’entre eux, 94 %, ont accès à Internet à la maison. Les parents se doivent de savoir que même si leurs enfants sont capables de surfer sur la Toile et de manier une souris, ils ne possèdent pas le sens critique ou la capacité de scruter le contenu et de distinguer la fiction de la réalité.

Il est important que les jeunes enfants (5 à 7 ans) soient surveillés et qu’ils bénéficient d’un soutien technique lorsqu’ils naviguent sur la Toile. Comme les enfants plus âgés (8 à 10 ans) éprouvent moins de difficulté à lire et à écrire, ils ont moins besoin d’aide lorsqu’ils utilisent l’ordinateur. Mais qu’à cela ne tienne, ils devraient toujours faire l’objet de surveillance, parce que les enfants du primaire n’ont pas encore acquis les aptitudes à la vie quotidienne et ne possèdent pas l’expérience pour se protéger contre la plupart des « cyberdangers ».

Au nombre des cyberdangers qui guettent les enfants, on compte les cyberprédateurs, l’exposition à du contenu violent, effrayant ou à caractère haineux, la pornographie et la cyberintimidation. Il est par contre possible de réduire les mauvaises expériences sur Internet et d’aider un enfant à gérer l’usage qu’il fait de son ordinateur et à mettre en pratique des conseils de sécurité sur l’usage de l’espace cybernétique. Le Réseau éducation-médias propose les conseils de sécurité suivants aux enfants ayant entre 5 et 7 ans.

  • Assoyez-vous toujours à côté des vos enfants lorsqu’ils naviguent dans Internet.
  • Songez à installer un logiciel de filtrage pour un milieu plus sécuritaire. Considérez les filtres Internet comme un complément de sécurité qui ne remplace en aucun cas la supervision parentale.
  • Créez un environnement cybernétique sur mesure en limitant l’accès qu’a votre enfant à Internet, à l’aide d’une liste de favoris ou de signets « approuvés par un parent ».
  • Installez l’ordinateur familial dans un endroit passant dans la maison.
  • Il n’est jamais trop tôt pour commencer à leur apprendre à protéger leur vie privée. Dites-leur de ne jamais donner en ligne d’informations (nom, adresse, numéro de téléphone, etc.) les concernant, eux ou leur famille. Trouvez-leur un pseudonyme.
  • Interdisez aux enfants de 5 à 7 ans l’accès aux messageries instantanées, courriels, bavardoirs ou babillards électroniques.
  • Encouragez-les à vous communiquer toute situation dérangeante, menaçante ou qui les rend mal à l’aise. Restez calme et dites-leur qu’ils ont bien fait de venir vous voir.

Dès que les enfants deviennent de grands adeptes de la navigation sur Internet, créez un nouvel ensemble de règlements pour favoriser un environnement sécuritaire. Les enfants ayant entre 8 et 10 ans ont tendance à faire confiance aux autres et à se laisser impressionnés.

En tant que parents, vous devriez leur laisser assez de latitude de découvrir eux-mêmes l’espace cybernétique, mais en fixant des interdits raisonnables. Bien que cela ne soit pas une mince tâche, la surveillance reste importante et un contrôle de l’intérêt et du temps passé sur Internet reste un point important.

  • Créez des Règles familiales relatives à l’usage d’Internet à partir de commentaires recueillis auprès de vos enfants. Il peut s’agir du temps passé devant un ordinateur, des sites qu’ils peuvent visiter, de la permission accordée par les parents lorsque des sites demandent des renseignements, etc.
  • Procurez-vous un compte de courriel familial et permettez à vos enfants de fréquenter des bavardoirs et des babillards électroniques supervisés dans de bons sites pour enfants.
  • La messagerie instantanée ne convient pas aux enfants faisant partie de ce groupe d’âge.
  • Des logiciels de filtrage peuvent bloquer les internautes, les mots ou les phrases et aider à réduire le nombre de fenêtres-pub d’entrée et d’intrusions informatiques indésirables.
  • Parlez à vos enfants des valeurs et des éventuels dangers associés à l’usage de l’ordinateur. Discutez avec eux du matériel ne pouvant pas leur convenir et des éventuelles situations dangereuses et dites-leur qu’ils doivent immédiatement vous aviser lorsqu’ils se retrouvent dans de telles situations. Encore une fois, les parents doivent rester calmes et féliciter leurs enfants pour leur vigilance, pour avoir signalé tout problème et pour avoir misé sur le gros bon sens. Gardez les voies de communication ouvertes.

Chez les enfants âgés de 11 à 17 ans, l’usage de l’ordinateur augmente de façon vertigineuse dans plusieurs réseaux sociaux et sites mis en signet. Les parents doivent donc redoubler de vigilance et adopter une nouvelle approche concernant les cyberdangers, et ce, tout en respectant la maturité et le sentiment d’accomplissement de soi. Bref, il est important d’enseigner les bonnes habitudes en matière de sécurité à bas âge.