Jeunes conducteurs : Attachez-vous à la vie… attelez-vous à la tâche !

Semaine nationale de la sécurité sur la route
16 mai - 22 mai, 2008

Trois adolescents ont été gravement blessés après avoir été projetés de leur voiture lors d’une collision. Aucun ne portrait leur ceinture de sécurité… Il s’agit malheureusement d’une tragédie qui fait l’actualité beaucoup trop souvent au Canada. Selon la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR), les jeunes conducteurs constituent 13 % des conducteurs titulaires d’un permis, mais représentent le quart de tous les conducteurs blessés et décédés.

Attachez-vous à la vie lorsque vous êtes conducteur ou passager, est une des plus importantes règles de sécurité et pratiques sécuritaires que doivent adopter les jeunes conducteurs. On compte beaucoup trop de jeunes adultes qui perdent la vie sans raison parce qu’ils ne portaient pas leur ceinture de sécurité. Selon les plus récentes statistiques de Transports Canada, 45,5 pour cent des conducteurs et 52,2 pour cent des passagers âgés de 15 à 24 ans qui ont été mortellement blessés ne portaient pas leur ceinture de sécurité. Il ne fait donc aucun doute que le port de la ceinture de sécurité sauve des vies. Boucler sa ceinture devrait être un automatisme pour tous, et ce, peu importe l’âge ou la distance à parcourir.

Une question se pose : Comment se fait-il que les jeunes adultes ne veulent pas attacher leur ceinture de sécurité ? Est-ce la pression des pairs, le fait de se croire à l’abri des dangers, la mentalité « cela n’arrive qu’aux autres » ou encore la croyance voulant que lorsqu’on prend place sur la banquette arrière ou franchit une courte distance, ça ne vaille pas la peine de porter sa ceinture de sécurité ? C’est peut-être une combinaison de toutes ces excuses. Aux dires du Conseil canadien de la sécurité, il faut accroître les efforts de sensibilisation et d’éducation qui ciblent les adolescents pour bien faire passer le message. Les ceintures de sécurité sauvent des vies…Attachez-vous donc à la vie.

L’expression Attelez-vous à la tâche met en exergue la nécessité, pour les jeunes conducteurs, de se concentrer sur une seule tâche : conduire prudemment. Mais pour ce faire, il faut composer avec les distractions à l’intérieur et à l’extérieur de la voiture, de même qu’avec celles imputables aux facteurs psychologiques (p. ex., les pressions attribuables aux contraintes de temps). L’inattention et la distraction au volant étant les deux principales causes des collisions, les jeunes conducteurs doivent apprendre à composer rapidement et efficacement avec les distractions en misant sur la formation, la pratique et la discipline.

Le téléphone cellulaire est un très bon exemple d’une distraction au volant. Trois provinces, à savoir Terre-Neuve, la Nouvelle-Écosse et le Québec, ont adopté une loi interdisant l’utilisation d’un téléphone cellulaire tenu en main lors de la conduite d’un véhicule. On est parti de la prémisse que ces appareils constituent une importante cause de distraction au volant. Quoique le Conseil canadien de la sécurité reconnaisse que les appareils tenus en main constituent une distraction et qu’ils réduisent sans contredit la capacité du conducteur de conduire prudemment, le téléphone cellulaire tenu en main ne représente qu’une fraction des distractions qui font dérouter les conducteurs. Les passagers, les lecteurs de CD, les radios, manger et boire au volant et les systèmes GPS, pour n’en nommer que quelques-uns, sont autant de distractions qui peuvent nuire à la capacité du conducteur de surveiller efficacement les situations qui surviennent dans la circulation routière et d’y réagir.

Bien qu’on ait assisté à des améliorations substantielles au cours des deux dernières décennies, les collisions de la route demeurent la principale cause de décès chez les jeunes conducteurs au Canada. Il faut donc sensibiliser les jeunes Canadiens à l’importance du port de la ceinture de sécurité et les aider à gérer et à mater les distractions. C’est aux jeunes conducteurs qu’il incombe de se concentrer sur une tâche, soit celle de conduire, et de s’assurer que chaque passager porte correctement sa ceinture de sécurité. Conduire un véhicule à moteur est une des activités les plus dangereuses que nous pratiquons. Attachez-vous à la vie… attelez-vous à la tâche !