Faites votre part pour sauver des vies cet été

Semaine nationale de la sécurité sur la route
12 mai - 18 mai, 2009

Les piétons, les cyclistes et les motocyclistes sont en général classés dans la catégorie « usagers de la route vulnérables ». Ils courent de plus grands risques de lésion ou de décès potentiel lorsqu’ils sont impliqués dans une collision sur les voies publiques du pays. Ces usagers représentent 24 pour cent des usagers de la route tués ou grièvement blessés chaque année dans des collisions. En 2006, 665 d’entre eux ont été tués et 3 667 ont été grièvement blessés.

La Semaine nationale de la sécurité sur la route a lieu cette année du 12 au 18 mai. Le Conseil canadien de la sécurité vous invite à faire preuve de prudence sur la route cet été. Si vous faites partie des usagers de la route vulnérables ou si vous partagez la route avec eux, soyez vigilant et restez en tout temps attentif à ce qui se passe autour de vous.

Au printemps et en été, les usagers vulnérables sont plus nombreux sur les routes qu’à tout autre moment de l’année. Les automobilistes doivent être spécialement attentifs aux piétons qui traversent aux intersections, à ceux qui surgissent d’entre deux véhicules stationnés, en particulier les petits enfants. Les automobilistes doivent partager la route avec les cyclistes et les motocyclistes durant l’afflux accru de circulation dans les zones de chalets et de villégiature très fréquentées en saison estivale.

C’est aux intersections que les piétons, cyclistes et motocyclistes courent le plus de risques. En 2006, presque 40 pour cent de toutes les collisions impliquant des usagers de la route vulnérables qui se sont produites à des intersections leur ont été fatales, tandis que 50 pour cent des piétons, 64 pour cent des cyclistes et 45 pour cent des motocyclistes qui ont souffert de blessures graves lors de collisions ont été heurtés à des intersections. (Tableau 1)

Toujours en 2006, la majorité des collisions impliquant des usagers de la route vulnérables se sont produites en secteur urbain, où les limites de vitesse affichées sont de 70 km/h ou moins. Près de 70 pour cent des piétons ont été tués et plus de 90 pour cent ont été grièvement blessés. Soixante-douze pour cent des cyclistes et 62 pour cent des motocyclistes qui ont souffert de blessures graves lors de collisions en zone urbaine ont été heurtés à des intersections. (Tableau 1)

Tableau 1: Blessures graves impliquant les usagers vulnérables aux intersections

  Piétons Cyclistes Motocyclistes
Toutes Intersections (Rurales et urbaines) 50% 64% 45%
Blessures graves lors de collisions en zone urbaine où les limites de vitesse affichées sont de 70 km/h ou moins 90% 72% 62%

Tous les usagers de la route doivent faire leur part pour sauver des vies et faire diminuer le nombre de blessés durant la saison estivale. Qu’ils circulent en auto, à pied, à vélo ou en moto, les usagers de la route doivent adopter une meilleure attitude préventive afin de rendre les déplacements sur les routes plus sécuritaires pour tous.

Consultez la Fiche-conseil pour plus d’information sur ce que vous-même, à titre d’automobiliste et/ou d’usager de la route vulnérable, pouvez faire pour améliorer la sécurité de tous les usagers des routes du Canada.
Le Conseil canadien de la sécurité et DriveWise, un organisme collaborateur du CCS, tiendront une conférence de presse conjointe à Mississauga le 14 mai, dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité sur la route.

Trucs permettant de rendre la route plus sécuritaire pour les piétons, les motocyclistes et les cyclistes

Les piétons devraient :

  • Respecter les règles de sécurité routière : traverser aux intersections ou dans des zones réservées aux piétons.
  • Être vigilants aux intersections et aux endroits où il n’y a pas d’intersection, particulièrement dans les régions urbaines.
  • Ne jamais s’engager sur une route en courant, depuis l’arrière d’un véhicule stationné ou arrêté.
  • Marcher en sens inverse de la circulation le long des routes sans trottoir ou sur les routes rurales.
  • Porter des vêtements éclatants ou réfléchissants pour marcher, particulièrement la nuit.
  • Ne jamais supposer que les automobilistes céderont le passage, même si le piéton a droit de passage.

Les motocyclistes devraient :

  • Ne jamais boire et conduire.
  • Être vigilants aux intersections et aux endroits où il n’y a pas d’intersection, tant sur les routes urbaines que rurales.
  • Toujours respecter les limites de vitesse affichées.
  • Toujours porter un casque de sécurité approuvé et des vêtements de protection.

Les cyclistes devraient :

  • Toujours porter un casque de sécurité approuvé.
  • Toujours respecter les règles de sécurité routière.
  • Utiliser un réflecteur (à l’avant et à l’arrière), la nuit.
  • Porter des vêtements éclatants ou réfléchissants, particulièrement la nuit.
  • Être vigilants aux intersections et là où il n’y a pas d’intersection, particulièrement dans les régions urbaines.
  • Ne jamais supposer que les automobilistes céderont le passage, même si le cycliste a droit de passage.

Les automobilistes devraient :

  • Toujours être à l’affût des usagers de la route vulnérables et leur céder le passage, même s’ils n’ont pas le droit de passage.
  • Toujours respecter les feux de circulation et les panneaux de signalisation.
  • Porter une attention particulière aux jeunes enfants qui jouent dans la rue et aux personnes âgées qui traversent aux intersections.
  • Porter une attention particulière aux travailleurs dans les zones de travail temporaires.
  • Garder l‘œil ouvert pour repérer les usagers de la route vulnérables qui surgissent inopinément aux intersections et aux endroits où il n’y a pas d’intersection, sur les routes urbaines et rurales.

Source: Transports Canada

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raynald Marchand
Directeur général des programmes
613) 739-1535 (poste 226)