Débarrassez-vous de ces mauvaises habitudes alimentaires

La Semaine nationale de la sécurité scolaire
du 17 au 23 octobre

Le paysage scolaire ne cesse d'évoluer, s'adaptant et se refaçonnant au gré des nouveaux sujets de préoccupation qui percent la conscience collective. Qu'il s'agisse d'une question scolaire, d'une tenue vestimentaire ou d'un nouveau règlement d'ordre technologique, les écoles sont constamment tenues de rester au fait des tendances qui se dessinent et d'y répondre rapidement.

Dans un monde en mutation constante, il est bon de savoir que certaines choses ne changent pas et conservent toutefois la même importance qu'elles ont toujours eue, la principale d'entre elles étant l'importance de consommer de bons repas nutritifs.

enfant qui fait ses devoirs

Pour marquer la Semaine nationale de la sécurité scolaire qui aura lieu cette année du 17 au 23 octobre, le Conseil canadien de la sécurité aimerait rappeler aux Canadiens de tous âges et de toutes les couches de la société que le niveau de développement, de participation et d'énergie d'un enfant est directement lié aux aliments qu'il consomme. 

Il n'est pas toujours facile d'adopter de bonnes habitudes alimentaires. Dans ce monde où la facilité, les caprices alimentaires des enfants et la gratification éclair font la loi, il nous semble souvent plus facile de nourrir son enfant d'aliments transformés et de repas tout prêts. L'emballage et la publicité entrent aussi souvent en jeu et pour un parent ou un tuteur qui veut s'assurer que son enfant mange son repas, cette solution vaut évidemment mieux que rien.

Mais cette solution présente un réel désavantage. De par leur nature, les aliments transformés sont souvent dépouillés de leurs éléments nutritifs et sont typiquement riches en matières grasses et en hydrates de carbone. Le corps utilise les sucres consommés sous forme d'énergie et provoque, une fois épuisés, un effondrement du taux de sucre, ce qui entraîne toute une série d'effets négatifs dont un sentiment de léthargie, des difficultés de concentration, des maux de tête et des étourdissements, phénomènes qui peuvent tous sérieusement entraver les capacités d'apprentissage d'un enfant.

En tant que parent ou tuteur qui se préoccupe de la bonne santé de ses enfants, voici quelques conseils qui vous permettront de vous assurer que vous inculquez de bonnes habitudes alimentaires à vos enfants dès un jeune âge pour qu'ils se sentent pleins d'énergie, bien nourris et prêts à aborder la journée :

  • Servez-leur des aliments naturels et sains dans la mesure du possible, soit des légumes, des fruits, des légumineuses, de la viande fraîche et tout produit qui peut être cultivé ou élevé. Comme ces aliments ne sont ni transformés ni saturés d'agents de conservation, leur valeur nutritive demeure intacte et votre enfant profitera alors de la gamme complète de nutriments et de vitamines présents dans les aliments. Le corps décompose ces aliments complexes plus lentement, la production d'énergie étant ainsi étalée plus uniformément tout au long de la journée.
  • Faites participer votre enfant à la planification de ses repas. Il n'est pas très utile de lui préparer un repas sain s'il fait la fine bouche et qu'il refuse de manger ce qui lui a été donné. Laissez-le choisir ce qu'il veut, dans certaines limites. Pour qu'il soit susceptible d'être encore plus satisfait, laissez-le vous aider à préparer le repas. L'enfant tire un sentiment de fierté et d'accomplissement de la contribution qu'il y a apporté et comprend ainsi mieux le niveau d'effort requis.
  • Procurez-vous un ou deux bons contenants thermiques. Un repas perd une grande partie de son attrait s'il est censé être servi chaud mais qu'il est tiède à l'heure où votre enfant le prend.
  • Si l'école de votre enfant offre des repas de type cafétéria, demandez-en les valeurs nutritives à l'école. Vous serez ainsi au courant, ce qui vous permettra de compléter le repas de votre enfant à la maison, s'il y a lieu.
  • Il se peut parfois que vous manquiez de temps pour lui préparer un bon repas équilibré. Préparez-vous à affronter cette situation en faisant le plein de collations santé comme des yogourts, des pochettes de pita, des œufs durs, des petits paquets de fruits séchés, des fruits en coupe et des restes du repas de la veille.

Votre enfant s'en remet à vous pour le guider à travers les méandres de la vie et l'amener à manger sainement est une des habitudes d'une vie les plus importantes que vous pouvez lui inculquer dès un jeune âge. Aidez votre enfant à réussir en introduisant des aliments sains riches en vitamines dans son alimentation et regardez-le canaliser cette énergie en la transformant en une capacité d'apprentissage plus soutenue et plus active.

-30- 

Pour de plus amples renseignements, veuillez vous adresser à :

Lewis Smith

Chef, programmes nationaux

 (613) 739-1535, poste 228