Assurez la sécurité de votre collectivité – c'est à vous qu'en revient la responsabilité

Le Mois national de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité
Novembre 1 - 30, 2013

Le Conseil canadien de la sécurité attache une grande importance à la sécurité des collectivités et à la prévention de la criminalité. La sécurité des armes à feu constitue un aspect important de cet engagement. Chaque année, des armes à feu emportent entre 700 et 900 Canadiens. En sensibilisant la population canadienne à ces drames, notre objectif est de contribuer à réduire le nombre de décès par balle qui auraient pu être évités au Canada. Agissez concrètement pour vous protéger, vous, votre famille et votre collectivité.  

  • Suivez un cours sur la sécurité des armes à feu. Verrouillez et déchargez vos armes à feu et rangez les munitions à part.

  • Les blessures volontaires et les vols d'armes à feu sont des problèmes qui concernent la sécurité des collectivités.

  • Prenez connaissance de vos choix si vous héritez d'une arme à feu ou que vous possédez une arme à feu dont vous voulez vous débarrasser.  

Les cours de formation et de sensibilisation, le rangement en lieu sûr et la détention responsable des armes à feu sauvent des vies. Durant ce mois de novembre au cours duquel se déroule le Mois national de la sécurité communautaire et de la prévention de la criminalité, le Conseil canadien de la sécurité (CCS) encourage tous les Canadiens à se protéger, eux et leurs proches, des blessures ou décès accidentels causés par une arme à feu – c'est à vous qu'en revient la responsabilité!

Statistiques éclair sur les armes à feu

  • Selon le ministère de la Justice, plus d'un ménage sur quatre possède une arme à feu au Canada.

  • Environ 75 p. 100 des décès par balle sont des suicides.

  • Les tentatives de suicide par balle sont particulièrement mortelles, le taux de réussite étant de
    96 p. 100 alors que les tentatives de surdose représentent 6,5 p. 100 des décès.

  • Le séjour moyen en hôpital pour blessure par balle est de 17,7 jours, selon l'Association médicale canadienne.

  • Selon Statistique Canada, plus de 3 100 incidents ont été signalés à la police en 2006, au cours desquels au moins une des armes à feu utilisée avait été volée.

Responsabilité communautaire

Si vous possédez des armes à feu, suivez un cours sur la sécurité des armes à feu et des cours de recyclage. N'oubliez jamais de décharger et de verrouiller vos armes. Rangez les munitions à part. Le rangement en lieu sûr des armes à feu a pour but de prévenir l'accès à ces armes par des personnes non autorisées, de réduire le nombre de vols et d'empêcher les blessures ou décès causés accidentellement par des armes à feu.

Pour empêcher les actes impulsifs d'auto-agression, il est essentiel qu'armes et munitions soient inaccessibles. Il est important de parler à vos proches à la santé mentale fragile et de les encourager et les aider à suivre un traitement approprié. Pour obtenir d'autres détails et ressources sur un bon état de santé mentale, consultez www.cmha.ca.

Si votre inquiétude est urgente ou met votre vie en danger, appelez le 911 ou le numéro d'urgence de votre service de police local.

Pour toute question non urgente, le Programme canadien des armes à feu de la GRC offre un numéro sans frais que vous pouvez appeler pendant les heures normales de bureau. Votre appel sera acheminé au contrôleur des armes à feu provincial qui prendra les mesures qui s'imposent.

Le service de police répond aux appels non urgents de 7 h à 16 h (heure de l'Est) du lundi au vendredi.

  • Téléphone : 1 800 731-4000, poste 2064 (anglais)

  • Téléphone : 1-800-731-4000, poste 2063 (français)

  • Vous pouvez aussi envoyer un courriel à cfp-pcaf@rcmp-grc.gc.ca.

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Raynald Marchand

Directeur général, Conseil canadien de la sécurité

(613) 739-1535, poste 226