Conseils de sécurité pour la marche en hiver

Quand l’air hivernal est vif et que le sol est recouvert de neige, il fait bon prendre une marche et profiter des décors enchanteurs de la saison — et la marche est une des meilleures façons de se tenir en forme.

D’un autre côté, l’hiver peut rendre les déplacements difficiles. La pluie verglaçante, les surfaces glacées et les amoncellements de neige durcie posent un danger pour le piéton non averti.

Quelques mesures simples peuvent rendre la marche à l’extérieur pendant l’hiver plus sécuritaire. Enlever la neige et la glace, répandre du sable ou du sel aux endroits où les gens marchent, et porter des bottes appropriées peuvent faire toute la différence.

Une seule mauvaise chute sur la glace peut avoir des conséquences à long terme comme des douleurs chroniques dans la région affectée; une blessure invalidante pouvant entraîner une perte d’autonomie, ou la crainte d’une autre chute, ce qui empêche la personne de mener une vie saine et active.

Précautions de base

Le Conseil canadien de la sécurité offre aux aînés quelques suggestions pratiques pour demeurer actifs en hiver.

À l’approche de l’hiver, procurez-vous les articles nécessaires pour marcher en toute sécurité :

1. Choisissez une bonne paire de bottes d’hiver. Pour la chaleur et la stabilité, recherchez les critères suivants :

  •  bien isolées et imperméables;
  •  semelles épaisses et antidérapantes;
  •  talons bas et larges;
  •  légères.

2. Les semelles à crampons placées sur vos bottes peuvent faciliter la marche sur la neige gelée et les surfaces glacées. Mais soyez prudents! Les semelles à crampons deviennent dangereusement glissantes et doivent être enlevées avant de marcher sur des surfaces lisses comme la céramique, le marbre ou les tuiles. Avant d’acheter des semelles à crampons amovibles, assurez-vous de pouvoir les attacher à vos bottes et les enlever aisément; il est important de s’asseoir pour mettre et enlever les semelles.

3. Servez-vous d’une canne pour vous aider à garder l’équilibre. Faites-la ajuster à votre taille. En la renversant et la tenant près de votre corps, son extrémité devrait être à la hauteur de votre poignet. Demandez à votre médecin, à votre pharmacien ou au service de santé publique local de vous expliquer comment bien l’utiliser.

4. Attachez un pic à glace à l’extrémité de votre canne. Le pic est glissant sur les surfaces dures, donc assurez-vous de l’enlever avant d’entrer à l’intérieur. On peut se procurer des pics à glace dans la plupart des pharmacies.

5. Si vous avez besoin d’un meilleur appui, utilisez un déambulateur (marchette). Leur coût peut être couvert par certains programmes gouvernementaux; parlez-en à votre médecin.

6. Portez un protecteur de hanches (une ceinture légère ou des sous-vêtements munis de coussinets protecteurs pour les hanches). Ceux-ci peuvent aider à prévenir les fractures de la hanche et vous donner plus d’assurance.

7. Faites en sorte d’être bien visible par les autres utilisateurs de la route en portant des couleurs vives ou en portant des vêtements réflecteurs.

8. Prévenez les pertes de chaleur en portant un bonnet, un foulard et des mitaines ou des gants chauds. Portez plusieurs épaisseurs de vêtements afin de vous garder encore plus au chaud.

Une fois que la neige et la glace sont installées, veillez à ce que les surfaces où vous marchez soient sécuritaires :

1. Enlevez la neige et la glace des entrées, des escaliers extérieurs et des trottoirs. Signalez les dangers sur les routes ou les trottoirs à votre propriétaire ou à la municipalité.

2. Contactez votre organisme local de soutien à domicile ou d’autres services communautaires pour obtenir de l’aide pour le déblaiement de la neige, le transport et les services de livraison d’épicerie par autobus.

3. Apportez un petit sac de gravier, de sable ou de litière pour chats non agglutinante avec vous pour pouvoir en répandre sur les trottoirs, les marches d’escalier ou les arrêts d’autobus glissants, etc.

4. Demandez à un passant de vous aider à traverser la surface glacée.

Marcher sur la glace

Se retrouver en face d’une surface glacée peut avoir un effet paralysant. Ce n’est pas tout le monde qui porte des crampons ou d’autres dispositifs de sécurité. Donc, que faire s’il vous est impossible d’éviter une plaque de verglas? Croyez-le ou non, les mouvements du corps peuvent augmenter votre stabilité sur une surface glacée.

1. D’abord, ralentissez et pensez à votre prochain mouvement. En gardant votre corps aussi détendu que possible, placez vos pieds à plus d’un pied de distance l’un de l’autre afin d’avoir une bonne base d’appui. Cela vous aidera à vous stabiliser pendant que vous marchez.

2. Ensuite, détendez vos genoux et ne les laissez pas se bloquer. Si vous le pouvez, faites-les fléchir légèrement. Cela aidera à garder votre centre de gravité plus près du sol, ce qui stabilisera votre corps davantage.

3. Maintenant, vous êtes prêt à faire un pas. Faites un petit pas en plaçant tout votre pied à plat sur le sol. Puis, déplacez votre poids très lentement sur ce pied et ramenez l’autre pied vers le premier en le déposant également à plat sur le sol. Maintenez une large base d’appui.

4. Certaines gens préfèrent traîner leurs pieds ou faire des pas chassés. Si cela vous convient mieux, faites-le. Rappelez-vous seulement de placer tout votre pied en même temps sur la glace et de maintenir une base d’appui d’environ un pied de largeur.

Bien sûr, il est toujours mieux d’éviter les situations dangereuses en étant bien préparé et en planifiant un chemin sécuritaire pour votre promenade.

Source : Santé publique Ottawa, Région de Niagara - Santé publique

- Mise à date décembre 2014