En patins à roues alignées, donnez l’exemple

Les fractures du bras et du poignet comptent parmi les blessures les plus courantes liées au patin à roues alignées. Les patineurs essayent souvent d’amortir leur chute en étendant les bras devant eux, de chaque côté ou derrière eux. Selon la commission américaine de la sécurité des produits de consommation, jusqu’aux deux tiers des adeptes du patin à roues alignées ne portent pas d’équipement de sécurité. La plupart des blessures peuvent cependant être évitées. Les conseils suivants vous aideront à patiner en toute sécurité, et tout en faisant de l’exercice.

Conseils de sécurité avant de partir :

  • Portez toujours votre équipement de protection : protège-coudes et genoux, gants légers, protège-poignets et, surtout, le casque – qui réduit de façon significative le nombre de traumatismes crâniens et cérébraux. Aussi, portez un pantalon long et un haut à manches longues pour éviter les coupures et égratignures en cas de chute.
  • Choisissez des patins de bonne qualité, parfaitement ajustés à votre pied et à vos chevilles. Des patins trop grands ne supportent pas adéquatement les chevilles et nuisent au bon contrôle des mouvements. Lors de l’achat, apportez des chaussettes pour vous assurer que les patins sont de la bonne pointure.
  • Vérifiez régulièrement vos patins pour vous assurer qu’ils sont en bon état. Remplacez les roues et les freins s’ils sont usés. Les roues doivent être solidement fixées et être libres de débris et d’herbe.

Pour les patineurs débutants :

  • Commencez en patinant lentement pendant cinq minutes pour réchauffer vos muscles. Vos réduirez ainsi le risque de blessures musculaires.
  • En patinant, gardez les genoux légèrement fléchis, pour abaisser votre centre de gravité, et maintenez le buste penché vers la pointe de vos pieds.
  • Entraînez-vous à freiner en amenant vers l’avant le pied portant le patin avec frein de talon jusqu’à ce que le frein soit vis-à-vis des orteils de l’autre pied. Fléchissez doucement le genou de la jambe en avant tout en cambrant les orteils. Ce mouvement vous fera arrêter. On l’appelle le « freinage talon ».
  • Acceptez le fait que les chutes sont inévitables et entraînez-vous à tomber sur la pelouse ou un matelas de gymnastique.
  • Avant de vous lancer sur les pistes récréatives, assurez-vous de maîtriser les techniques élémentaires du patinage : vous devez savoir comment tourner, contrôler votre vitesse, freiner en descendant une pente, reconnaître les obstacles et les éviter.

Règles à respecter sur les pistes :

  • Patinez sur le côté droit des trottoirs, des pistes cyclables et autres sentiers récréatifs. Dépassez les gens sur la gauche, comme les voitures le font, après avoir crié : «Attention, je dépasse sur la gauche!» Ne dépassez pas sans avertir.
  • Dans les endroits très achalandés, surveillez particulièrement les automobiles et la circulation en général quand vous traversez la rue ou le chemin. Souvenez-vous que vous devez obéir au code de la route.
  • Soyez conscient des changements dans l‘état des pistes, qui peuvent survenir en raison de la circulation, du temps qu’il fait ou des dangers comme la présence de flaques d’eau, de trous ou de débris après une tempête. Si vous n‘êtes pas sûr de l‘état de la piste, ralentissez. Ne patinez pas sur des surfaces mouillées ou huileuses.
  • Soyez prudent à proximité des parcs. Le sable sur la piste peut enrayer vos roues. De plus, des enfants peuvent surgir devant vous, à l’improviste.