Des faits figeants

Les Canadiens sont toujours fiers de dire qu'ils peuvent affronter les hivers rigoureux. Nous avons toutefois tendance à oublier que le froid peut entraîner la mort. Les dangers qui nous guettent deviennent notamment manifestes durant une tempête de verglas comme celle qui a frappé l'Est du pays l'an dernier ou lorsque les gens sont pris au dépourvu lorsqu'ils sont laissés en plan ou tombent dans l'eau froide. 

L'hypothermie, appelée parfois l'exposition, survient lorsque le corps ne peut plus produire plus de chaleur qu'en perd. La température interne du corps passe alors en deçà de 35 C ou 95 F.

Les Canadiens doivent connaître les causes de l'hypothermie. Le vent, l'humidité et le froid sont tous des facteurs susceptibles d'occasionner l'hypothermie. Le vent a pour effet de refroidir le corps à mesure qu'il se déplace sur le corps. Quant à l'eau, elle absorbe rapidement la chaleur du corps. Rappelez-vous que les vêtements humides occasionnent souvent l'hypothermie et que les pertes de vie dans les lacs et rivières sont souvent attribuables à l'hypothermie et non à la noyade. L'air froid refroidit le corps, même en l'absence d'un froid intense. L'hypothermie peut frapper à des températures inférieures à 10 C. L'hypothermie vous guette, même si les températures sont supérieures à la normale en hiver.

Les précautions

Le Conseil canadien de la sécurité vous recommande de vous protéger contre l'hypothermie si vous devez travailler dehors ou si vous vous adonnez à des activités de plein air :

  • Portez un chapeau chaud (le corps perd le plus de chaleur par la tête).
  • Habillez-vous comme un oignon, parce que chaque épaisseur de vêtements retient l'air, tout en laissant la transpiration sur la peau s'échapper.
  • Protégez-vous les pieds et les mains. Portez de grandes bottes hydrofuges. Si les bottes sont doublées de feutre, emmenez une autre paire de doublures afin de pouvoir remplacer celles qui sont mouillées. Portez de préférence des mitaines, car elles réchauffent plus efficacement les mains que les gants. Emmenez-en une paire de rechange.
  • N'oubliez pas que la déshydratation et l'épuisement peuvent occasionner l'hypothermie. Buvez beaucoup de liquides non alcoolisés. Mettez la pédale douce lorsque vous faites des activités vigoureuses.
  • Restez en forme en faisant régulièrement de l'exercice et en suivant un bon régime. Les personnes en forme ont moins tendance à faire de l'hypothermie. Ne laissez pas l'épuisement vous affaiblir.
  • Tâchez de rester dans un milieu chauffé qui vous ne fera pas trop transpirer. Vous risquez de faire de l'hypothermie si vous quittez un milieu chaud pour vous refroidir.
  • Mangez des aliments à forte teneur en énergie, tels que des noix et raisins secs.
  • Ne consommez pas d'alcool, de tabac et de boissons caféinées. Ils peuvent entraîner une perte de chaleur.
  • Si vous prenez la route ou que vous vous aventuriez dans des régions éloignées, n'oubliez pas les approvisionnements d'urgence.

Sachez reconnaître les symptômes

Symptômes qui se manifestent à l'origine (hypothermie légère)

  • Périodes de frissons
  • Faiblesse et raisonnement affaibli
  • Respiration et pouls normaux

Symptômes d'un cas d'hypothermie qui s'aggrave (hypothermie modérée)

  • Frissons violents ou arrêt des frissons
  • Incapacité de penser et de se concentrer
  • Respiration lente et faible
  • Pouls lent et faible

Symptômes d'un cas grave

  • Arrêt des frissons
  • Perte de conscience
  • Respiration faible ou nulle
  • Pouls faible, irrégulier ou nul

Que faire en cas d'hypothermie ?

Si vous croyez que quelqu'un souffre d'hypothermie, prenez des mesures afin de stopper toute perte de chaleur et obtenez des soins médicaux sans tarder. Continuez à essayer de réchauffer la personne, même si le pouls ou le battement du cœur est faible ou nul. Il est parfois facile de confondre un cas d'hypothermie sévère à la mort.

Emmenez la victime dans un endroit sec et chaud dans la mesure du possible ou mettez-la à l'abri du vent. Gardez la personne en position horizontale. Si vous ne pouvez remplacer les vêtements humides par des vêtements secs, couvrez la personne de vêtements ou de couvertures secs et chauds. N'oubliez pas de placer quelque chose de chaud et de sec en dessous de la victime. Si elle est consciente, faites-lui boire une boisson chaude (évitez l'alcool et la caféine).

Connaître les premiers soins est d'une précieux apport. Rappelez-vous qu'il est possible de prévenir la majorité des décès dus à l'hypothermie grâce au gros bon sens.

Portez des lisières afin de garder au chaud

Le port de vêtements inadéquats permet à l'air chauffé autour de votre corps de sortir. Les vêtements et la protection approprié trappe l'air autour de votre corps. L'important, c'est de rester chaud et sec.

La première lisière laisse la peau respirer. Les sousvêtements, les bas et les revêtements de gants faits de polypropylene ou de la soie laissent la perspiration sortir. La deuxième lisière absorbe la perspiration sans laisser sortir la chaleur. La laine est idéale parce qu'elle reste chaude même quand mouillée. Elle vient aussi en plusieurs épaisseurs. La troisième lisiere trappe la chaleur sans permettre à l'eau de rentrer aussi. Un manteau piqué rempli de duvet ou une microfibre légère est idéal. Si ce n'est pas à l'épreuve de l'eau, portez une coquille résistante à l'eau ou un brise-vent.