À chaque foyer un plan d’évacuation

Un incendie dans la maison peut survenir beaucoup plus facilement que ne le pensent la plupart des gens. Les pompiers combattent plus de 50 000 incendies de maison chaque année au Canada

Facteurs clés dans les incendies à la maison

Plus d’incendies prennent naissance dans la cuisine que dans toute autre pièce et les feux de graisse en sont souvent à l’origine. Dans les années récentes, les chandelles sont de plus en plus des sources d’incendie. En dehors de la saison des Fêtes, la plupart des feux dus aux chandelles prennent naissance le plus souvent dans la chambre à coucher. Ces deux types d’incendie pourraient être évités en ne laissant jamais – au grand jamais – des aliments sur le feu ou des chandelles allumées sans surveillance.

La plupart des incendies fatals surviennent la nuit et, souvent, la fumée ne suffit pas à vous réveiller. En fait, la fumée peut même vous endormir plus profondément.  C’est pourquoi vous avez besoin d’un détecteur de fumée sur chaque étage, près de la cuisine et à l’extérieur de chaque chambre à coucher. Vérifiez régulièrement le fonctionnement de chaque détecteur et remplacez les piles deux fois par année. Une bonne façon de se le rappeler est de les changer lorsque vous avancez ou reculez l’heure au printemps et en automne. 

Planifiez et pratiquez votre plan d’évacuation

En plus des détecteurs en bon état, la meilleure défense contre les incendies tient à un plan d’évacuation bien pratiqué.  Le fait de savoir exactement quoi faire peut permettre de gagner de précieuses secondes advenant une urgence réelle.

Le Conseil canadien de la sécurité recommande de suivre les étapes suivantes pour préparer un exercice d’évacuation en famille :

  • Dressez un plan de votre maison.
  • Indiquez deux points d’évacuation de chaque pièce.
  • Établissez un point de rencontre à l’extérieur de la maison.
  • Assurez-vous que tous les membres de la famille ont le plan et connaissent la voie de sortie.
  • Affichez votre plan d’évacuation sur le réfrigérateur ou sur le babillard familial.
  • Pratiquez le plan d’évacuation familial une fois ou deux par année, en variant les pratiques de sorte de faire l’évacuation à partir de sources d’incendie distinctes.