Une posture assise sécuritaire

Est-ce qu’il vous arrive parfois d‘éprouver des sensations de raideurs et de douleurs aux muscles, après avoir passé toute la journée à votre bureau ? Si oui, il se pourrait que vous n’adoptiez pas la bonne posture à votre poste de travail.

Les employés de bureau se plaignent souvent de l’inconfort musculaire et des blessures. Heureusement, il est possible de prévenir ou de réduire ces problèmes au minimum tout simplement en vous déplaçant, en ajustant votre poste de travail ou en modifiant vos habitudes de travail.

Vérifiez la position de votre corps

Lorsque vous travaillez dans la même position durant une période prolongée, notamment dans une position anormale, vous pouvez ressentir un sentiment d’inconfort ou de douleurs persistantes aux muscles, aux tendons et aux autres tissus mous.

Pour remédier à ce problème, adoptez une position décontractée et naturelle, avec les bras le long des côtés. Lorsque vous êtes au clavier, les avant-bras doivent être parallèles au sol. Quant aux mains, elles devraient former une ligne droite avec les avant-bras et les coudes devraient être près du corps. Votre tête devrait être alignée à votre corps et légèrement inclinée vers l’avant. Pour avoir la bonne posture, ajustez la hauteur de votre fauteuil ou de votre poste de travail.

Si vous utilisez un écran d’ordinateur, le dessus de l‘écran devrait arriver à la hauteur des yeux ou légèrement en dessous. Cela permettra à vos yeux de voir l‘écran à un angle confortable, et vous n’aurez pas à incliner votre tête ou à contracter les muscles du dos.

Votre fauteuil devrait supporter la courbure lombaire inférieure et être réglé à une hauteur pour que vos cuisses soient à l’horizontal et pour que vos pieds soient posés à plat sur le plancher. Faites en sorte que votre matériel de travail est à la portée de la main. Si votre travail vous amène à faire un usage intensif du téléphone, l’utilisation d’un casque peut vous aider à prévenir des problèmes de cou.

Donnez un petit répit à votre corps en vous levant, en vous étirant ou en changeant de position sur votre fauteuil durant la journée. Vous pouvez exécuter certains exercices d‘étirement au poste de travail. Dans la mesure du possible, prenez une pause pour éviter tout inconfort et fatigue.

Dotez-vous d’un bon fauteuil

  • Un fauteuil de haute qualité et réglable peut vous aider à adopter une bonne posture, favoriser une bonne circulation sanguine et réduire l’effort musculaire, ainsi que la pression sur le dos. On peut maintenant se procurer dans tous les bons magasins des fauteuils ergonomiques qui répondent aux besoins des travailleurs de bureau d’aujourd’hui. Voici quelques judicieux conseils sur l’achat d’un fauteuil :
  • Le fauteuil saura s’adapter aux besoins de l’usager, et non le contraire.
  • Le fauteuil devrait être stable et entièrement réglable lorsqu’on est en position assise.
  • Le plateau de siège et le cale-reins devraient être recouverts d’un matériel perméable à l’air.
  • La hauteur du plateau de siège devrait être réglable et le plateau de siège devrait permettre un transfert de poids vers le fessier et non vers les cuisses.
  • Le dossier devrait être inclinable et réglable en hauteur et s’incliner selon le mouvement du corps pour un support lombaire adéquat. Une inclinaison vers l’avant du plateau de siège peut permettre de réduire le stress sur le corps en permettant au dossier d’avancer.
  • La plupart des travaux de bureau nécessitant une certaine mobilité, le fauteuil devrait être muni de roues ou de roulettes (des roulettes dures pour les couvre-sols mous et des roulettes molles pour les couvre-sols durs), de même que de cinq pattes pour plus de stabilité.
  • Le devant du siège devrait être semi-arrondi de manière à dégager les cuisses et à ne pas gêner la circulation sanguine.
  • Si vous effectuez des tâches nécessitant des mouvements latéraux fréquents, optez pour un fauteuil pivotant.

Si vous ne pouvez régler la hauteur de votre fauteuil ou de votre poste de travail pour réduire la tension en dessous de vos cuisses, utilisez un repose-pieds. Celui-ci devrait être disposé à un bon angle et recouvert d’un matériel antidérapant, de manière à procurer un bon soutien aux pieds.

Éviter le syndrome de tension répétée

Le syndrome de tension répétée (STR) se définit comme toute blessure associée aux mouvements répétitifs. Même si au début vous ne ressentirez peut-être pas de douleurs au travail, vous les ressentirez peu-être le soir. Parmi les symptômes précoces du STR, il y a les douleurs aux muscles et aux articulations, de même que des raideurs dans les doigts, les mains et le cou. Si vous avez ces symptômes, ne les ignorez pas puisque ce syndrome peut être facilement traité au début.

La vaste majorité de blessures imputables aux ordinateurs sont attribuables aux claviers. À ce sujet, les douleurs aux poignets constituent probablement le microtraumatisme répété le plus courant. Pour prévenir ces douleurs musculaires, les bras devraient être le long des côtés, et les avant-bras, parallèles au plancher.

Ne faites pas adopter de force des positions inconfortables et anormales à vos bras et poignets. Vous pourriez créer des inflammations des muscles fragiles, ce qui exercera des pressions sur le nerf médian, qui passe à travers le canal carpien (un étroit passage entre l’avant-bras et la main).

Voici quelques symptômes du syndrome du canal carpien : picotement et engourdissement de la main et des doigts ; douleurs fulgurantes au poignet et à l’avant-bras ; et de la difficulté à serrer les poings ou à saisir de petits objets. Il est important de reconnaître ces symptômes au début. Non traité, le syndrome du canal carpien peut causer de graves inconforts, des douleurs intenses et prolongées, voire la perte de l’usage d’une main, pouvant aller jusqu‘à nécessiter une intervention chirurgicale.

Toute personne qui est appelée à rester assise pendant une bonne partie de la journée devrait être consciente de ces blessures et prendre les mesures qui s’imposent pour les éviter.

Lorsque vous passez une bonne partie de la journée au clavier, gardez vos avant-bras, poignets et mains en position rectiligne.