Les parfums au travail

Les parfums sont utilisés depuis des millénaires à des fins médicinales, religieuses, sensuelles, ou tout simplement pour masquer les odeurs.

La composition des parfums d'aujourd'hui diffère toutefois nettement de celle des parfums du temps des pharaons ou de la « cour parfumée » de Louis XV. Jusqu'au 19e siècle, les parfums étaient fabriqués à partir de résines aromatiques, d'essences de fleur, d'herbes, d'épices, de même que d'autres ingrédients naturels. Aujourd'hui, les parfums se composent d'un mélange complexe de produits naturels et produits de synthèse. On compte même plusieurs centaines de produits chimiques qui peuvent entrer dans la fabrication d'un seul produit parfumé.

Les produits chimiques qui entrent dans la fabrication des parfums peuvent causer des problèmes de santé, tels que l'essoufflement, des maux de tête, des migraines, des nausées, des douleurs musculaires, de même que des symptômes s'apparentant à un rhume. Les produits chimiques qu'on retrouve dans les produits parfumés peuvent également avoir un effet néfaste chez les gens souffrant d'asthme, d'emphysème, d'allergies et de bronchites. Selon l'Association pulmonaire, il est ressorti d'une étude que 72 pour cent des gens souffrant d'asthme rapportent des mauvaises réactions aux parfums.

Dans la plupart des milieux de travail, il y a des employés qui rapportent des réactions aux parfums. Les employés qui adorent porter du parfum ne se rendent peut-être pas compte que leur parfum provoque des maux de tête, des sifflements ou des réactions allergiques chez leurs collègues de travail.

La sensibilité aux parfums dans les milieux de travail est un dossier complexe. Les ingrédients qui entrent dans la fabrication des différents parfums varient, et chaque personne souffrant d'allergies réagit à sa façon. On compte de plus plusieurs produits d'entretien ménager et de soins personnels qui sont également parfumés, qui font actuellement l'objet d'autres recherches.

Entre-temps, que peut faire un milieu de travail pour protéger les employés sensibles à des agresseurs chimiques ?

Tout d'abord, lorsqu'un employé mentionne que certains parfums provoquent certaines réactions chez lui, la direction devrait le prendre au sérieux. S'il y a des systèmes pour assurer une bonne qualité de l'air à l'intérieur, la prochaine étape consiste à cerner la source du problème et à en évaluer la portée. Si un ou deux employés sont à la source du problème, la direction devrait leur dire que leur parfum provoque certains réactions allergiques chez des collègues de travail.

On peut demander aux employés de porter un parfum plus doux, d'enporter moins ou de ne pas en porter du tout. Si cette mesure ne concourt pas à améliorer le niveau de confort et à créer un milieu de travail sains, il faudra faire davantage, y compris adopter une politique pour un milieu de travail sans parfums.

Si une politique pour un milieu de travail sans parfums s'impose, commencez par mener un sondage auprès des employés pour établir la politique qui conviendra le mieux à votre milieu de travail. Une politique efficace permettra de résoudre les problèmes relevés et de faire régner le respect. Le site Web du Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail propose des conseils pratiques sur l'élaboration et la mise en oeuvre d'une politique pour un milieu de travail sans parfums.